Fragments d’Histoire de la gauche radicale
Slogan du site
Descriptif du site
Soutien aux victimes des violences policières du G8
Article mis en ligne le 29 janvier 2014

par ArchivesAutonomies
logo imprimer

De nombreuses associations et organisations du mouvement social se sont groupées pour répertorier les témoignages des victimes du sommet du G8 à Gènes. Sont concernées toutes les victimes de la répression policière à Gènes, les blessés comme les interpellés, ceux qui ont subi un abus de droit comme ceux qui ont subi un traumatisme psychologique, les simples témoins comme les familles des victimes (selon le droit italien, la famille d’une victime peut porter plainte en cas de traumatisme psychologique). Après la démonstration de violence aveugle du gouvernement italien à Gènes, les ministres de l’intérieur allemand et italien se rencontrent afin d’organiser la constitution d’une police européenne spécialement conçue pour la protection de leurs sommets.

Nous voulons faire savoir à tous ce qu’a pu être le comportement fasciste de la police durant ces quelques jours extraordinaires de mobilisation anti-G8 et anticapitaliste. Pour cela nous souhaitons publier les témoignages de ceux qui le désirent (en joignant une autorisation de publication) sous forme d’exposition puis de "livre blanc" en collaboration avec le Forum Social de Gênes.

La police et la justice italienne retiennent toujours emprisonnés des militants qui ne seront pas jugés avant plusieurs mois. D’autres, sont toujours "disparus".

Nous voulons soutenir les militants interpellés à Gènes, les aider à se défendre face à la justice italienne et aux témoignages des policiers, avec le secours d’un collectif d’avocats italiens et français.

Nous voulons lancer des poursuites judiciaires en Italie contre les coupables mais aussi contre les responsables de ces violences. Si les instances italiennes ne satisfaisaient pas nos demandes, nous engagerons des poursuites au niveau international afin que soient reconnus les droits des victimes. Pour cela nous avons besoin de tous vos témoignages ainsi que de vos coordonnées afin de vous mettre en contact avec un collectif d’avocats bénévole. Ces témoignages peuvent être écrits mais aussi photographiques ou vidéo. Si cela est votre cas, joignez les procès verbaux et/ou les certificats médicaux qui vous ont été remis. Nous ne pouvons rester isolés, seuls avec nos blessures, seuls avec la menace de poursuites judiciaires lancées par le parquet de Gènes, seuls avec le souvenir des coups, des insultes et de l’acharnement des carabiniers ou autres forces de police.

Afin de formuler les plaintes que nous achemineront auprès des avocats du G.S.F., nous mettons à votre disposition un formulaire type qui, selon la justice italienne, peut être utilisé quel que soit l’objet de la plainte (coups, séquestration, vol d’objets personnels, menaces...). Il vous suffit de nous contacter selon les modalités indiquées ci-dessous. S’il nous est nécessaire de vous demander vos coordonnées pour les suites à donner aux plaintes, sachez que celles-ci resteront entièrement confidentielles et que nous prenons toutes précautions pour cela. Seules les personnes qui joindront une autorisation de publication verront leurs témoignages diffusés, et ce sans que leur nom soit mentionné.




Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.53