Fragments d’Histoire de la gauche radicale
Slogan du site
Descriptif du site
Manifeste des 142
Article mis en ligne le 22 mars 2014

par ArchivesAutonomies
logo imprimer

Le "Manifeste des 142" voté à l’issue de l’occupation de la salle du Conseil dans la tour administrative de la faculté de Nanterre.

À la suite d’une manifestation organisée par le comité Vietnam naitonal, pour la victoire du peuple vietnamien contre l’impérialisme américain, DES MILITANTS DE CETTE ORGANISATION ONT ÉTÉ ARRÊTÉS DANS LA RUE OU À LEURS DOMICILE PAR LA POLICE.
Le prétexte invoqué était les attentats qui eurent lieu contre certains édifices américains à Paris.
Le problème de la répression policière contre toute forme d’action politique se repose à nouveau.

Après :

  • Les flics en civil à Nanterre et à Nantes
  • Les listes noires
  • La trentaine d’ouvriers et d’étudiants emprisonnés à Caen, et dont certains sont encore en prison
  • Les perquisitions et arrestations continuelles contre les étudiants de Nantes qui mirent à sac le rectorat...

    ... Le gouvernement a franchit un nouveau pas. Ce n’est pas aux manifestations que l’on prend les militants, mais chez eux.
    Pour nous ces phénomènes ne sont pas un hasard.
    Ils correspondent à une offensive du capitalisme en mal de modernisation et de rationalisation. Pour réaliser ce but, la classe dominante doit exercer une répression a tous les niveaux.

  • La remise en cause du droit d’association pour les travailleurs
  • L’intégration de la sécurité sociale
  • Automation et cybernétisation de notre société
  • Une introduction des techniques psychosociologiques dans les entreprises pour aplanir les conflits de classe (on prépare certains d’entre nous à ce métier)

    Le capitalisme ne peut plus finasser.

    NOUS DEVONS ROMPRE AVEC DES TECHNIQUES DE CONTESTATION QUI NE PEUVENT PLUS RIEN

    Le socialiste Wilson impose à l’Angleterre ce que De Gaulle nous impose.
    L’heure n’est plus aux défilés pacifiques comme celui organisé par le SNESUP jeudi prochain sur des objectifs qui en remettent rien en cause dans notre société.

    Pour nous l’important est de pouvoir discuter de ces problèmes à l’université et d’y développer notre action.

    NOUS VOUS APPELONS À TRANSFORMER LA JOURNÉE DU VENDREDI 29 EN UN VASTE DÉBAT SUR

  • Le capitalisme en 68 et les luttes ouvrières
  • Université et Université critique
  • La lutte anti impérialiste
  • Les pays de l’est et les luttes ouvrières et étudiantes dans ces pays.

    POUR CELA NOUS OCCUPERONS TOUTE LA JOURNÉE LE BÂTIMENT "C" POUR DISCUTER DE CES PROBLÈMES PAR PETITS GROUPES DANS DIFFÉRENTES SALLES.
    À chaque étape de la répression nous riposterons d’une manière de plus en plus radicale et nous préparerons dès maintenant une manifestation devant la préfecture des Hauts de Seine.

P.S. :

Texte voté par 142 étudiants occupant de nuit le bâtiment administratif de la faculté de Nanterre (2 contre et 3 abstentions).




Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.53