Bandeau
Fragments d’Histoire de la gauche radicale
Slogan du site
Descriptif du site
Que sont, que veulent les communistes internationalistes
Le Réveil Prolétarien - Numéro Spécial - Octobre 1944
Article mis en ligne le 6 juin 2014
dernière modification le 15 mai 2018

par ArchivesAutonomies
logo imprimer

L’UNION COMMUNISTE INTERNATIONALISTE s’est constituée en pleine guerre impérialiste, en hiver 1942. Bien qu’issus de groupements politiques différents, ses membres avaient tous appartenu à ce courant oppositionnel qui, bien avant 1939, affirmait son irréductible opposition à la guerre impérialiste et clamait la vérité sur la Russie stalinienne.
L’U.C.I. a démontré que cette guerre, comme celle de 1914-1918, était une guerre impérialiste, provoquée par les contradictions du régime capitaliste. Elle a dénoncé les mensonges des gouvernements capitalistes "démocratiques" et "fascistes" et de la classe bureaucratique russe, qui, dans cette guerre, ne cherchent qu’à augmenter leurs profits et assurer leur domination sur le prolétariat.
L’U.C.I. a appelé les travailleurs de tous les pays à mettre fin au massacre par la FRATERNISATION des ouvriers en uniforme, par le sabotage de la production de guerre, par la défaite de leur propre bourgeoisie et l’instauration de la dictature du prolétariat.
L’U.C.I. a dénoncé l’exploitation infâme subie par les travailleurs russes, la dictature de la bureaucratie stalinienne appuyée sur le GEPEOU. L’U.C.I. a stigmatisé le rôle contre-révolutionnaire de l’U.R.S.S. en Chine (1927), en Espagne (1936-37), en Italie (1943).
L’U.C.I. démasque particulièrement le rôle des partis traîtres "socialistes" et staliniens qui se sont faits les meilleurs agents de la bourgeoisie en cette guerre. Elle dénonce également le rôle des organisations centristes qui se sont effondrées dans l’oubli ou le social-patriotisme (PSOP, anarchistes) ou qui, à l’heure actuelle, comme les trotskistes se font les auxiliaires du stalinisme et entretiennent les pires illusions dans le prolétariat en continuant à présenter l’URSS comme un État prolétarien.
À l’heure actuelle, l’occupant a changé de nationalité. Une équipe succède à une autre équipe capitaliste. La guerre continue. Le sort des masses laborieuses va s’aggraver. La crise durera aussi longtemps que le régime capitaliste ne sera pas abattu. Le chômage, un nouveau fascisme et une nouvelle guerre impérialiste sont inévitables si la révolution ne surgit pas.
Pour que cette révolution ne puisse pas être écrasée l’U.C.I. vous demande d’intensifier la propagande et l’action de classe. Renforcez les cadres de l’organisation révolutionnaire, travaillez sans relâche au développement de la conscience du prolétariat, participez activement à la vie de l’organisation.
L’U.C.I. appelle les travailleurs à former, en collaboration avec les autres groupes qui sont restés fidèles intégralement au communisme, un nouveau Parti Communiste, une nouvelle Internationale Révolutionnaire. Pour le pouvoir des conseils ouvriers et paysans, pour la république internationale des ouvriers, en avant sous le drapeau rouge de Marx, Engels, Lénine, Luxembourg, pour la révolution prolétarienne.

U.C.I., oct. 1944.




Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.53