Bandeau
Fragments d’Histoire de la gauche radicale
Slogan du site
Descriptif du site
Les trotskystes et la prochaine guerre
L’Étincelle n°11 - Mars-Avril 1946
Article mis en ligne le 6 juin 2014
dernière modification le 15 mai 2018

par ArchivesAutonomies
logo imprimer

Dans le n° 115 de la "Vérité" on peut lire en même temps l’annonce de la légalisation du journal et la reproduction d’une lettre du P.C.I. au C.C. du P.C.F.

I. LÉGALISATION DU JOURNAL.

Les trotskystes n’ont cessé, depuis la "libération", de faire des avances à la bourgeoisie pour la légalisation de leur journal. (Nous voulons parler des morts pour l’antifascisme, affichés, et "leurs" déportés de retour des camps, mis en vedette comme "résistants"). Cela veut-il dire que la "démocratie" française s’élargit ? C’est plutôt la confirmation officielle éclatante du passage du trotskysme dans le camp de la bourgeoisie. En effet on a autorisé la "Vérité" parce que organe nécessaire de la "gauche" bourgeoise pour mobiliser les ouvriers dans la guerre, mais on n’a pas donné à toute la presse ouvrière la liberté de s’exprimer. Dans la situation actuelle réactionnaire, où le prolétariat se laisse étouffer, comprimer, en ne manifestant qu’une profonde apathie, dans un cours allant vers une guerre impérialiste, la légalisation de la « Vérité » n’a d’autre sens que de montrer clairement la participation de ce journal à la guerre et à toutes les pantomines électorales qui y conduisent.
LE PROLÉTARIAT IMPOSE SA PRESSE EN LUTTANT, et c’est seulement dans un cours révolutionnaire montant qu’il peut obtenir de la bourgeoisie quelques "libertés".

II. LETTRE DU P.C.I. AU C.C. DU P.C.F. POUR LA DÉFENSE DE L’U.R.S.S.

Alors que la classe ouvrière est muselée, que la guerre impérialiste entre les anglo-américains et les Russes s’annonce à grands renforts de discours, de croisières des marines de guerres et d’hitléronades, alors que les deux camps sont déjà nettement marqués, il s’agit pour le prolétariat de prendre position contre la guerre et pour sa transformation en guerre civile révolutionnaire.
Pour le P.C.I., il s’agit de défendre l’un des impérialismes (l’impérialisme "ouvrier") et d’entraîner derrière lui dans cette guerre la partie de la classe ouvrière qui se détache du stalinisme.
Le P.C.I. veut défendre mieux la Russie que les Russes et Staline lui-même. La "Pravda" de Paris veut défendre mieux la cause de l’impérialisme "ouvrier" que la "Pravda" de Moscou, ou rivaliser avec elle, peut-être, dans sa lutte contre les ultra-gauchistes hitléro-fascistes qui prennent position contre la guerre et pour le pouvoir ouvrier.
La "Vérité" légale annonce auparavant sa complète inféodation à la bourgeoisie et propose une action commune au Comité Central du parti stalinien ; Trotsky assassiné par Staline pendant la 2° guerre mondiale tend sa main sanglante à Staline de son tombeau, et lui demande la permission de l’aider !
OCTOBRE 17 ! ! ! Où es-tu ?
Quelle triste figure te donnent tous ces pantins et laquais du capitalisme !
Tu ne peux demain resurgir victorieux, dans le monde entier qu’en prenant la position des Bolcheviks de 1917 POUR LA TRANSFORMATION DE LA GUERRE IMPÉRIALISTE EN GUERRE CIVILE POUR LE POUVOIR INTERNATIONAL !

LUC




Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.53