Bandeau
Fragments d’Histoire de la gauche radicale
Slogan du site
Descriptif du site
Appel des Communistes Révolutionnaires d’Allemagne au prolétariat allemand
Article mis en ligne le 6 juin 2014
dernière modification le 15 mai 2018

par ArchivesAutonomies
logo imprimer

L’appel du RKD au prolétariat allemand que nous traduisons ici, a été publié dans le n° d’avril de "Spartakus" qui vient de reparaître après quelques mois d’interruption. L’appel a été lancé en même temps que l’appel à la solidarité du prolétariat international avec la révolution prolétarienne allemande, publié dans "l’Internationale" n° 2 et diffusé sous forme de tract.


Ouvriers, soldats, marins !
Ouvrières, jeunes ouvriers et ouvrières !
Déportés, travailleurs forcés, prisonniers de guerre, déserteurs !
Travailleurs des villes et des campagnes !

L’impérialisme allemand s’écroule, les jours de la dictature hitlérienne maudite sont comptés. Des dizaines de millions de morts et de blessés sont jusqu’à maintenant le résultat des plans arrogants des capitalistes de tous les pays. Pour la deuxième fois depuis 25 ans les capitalistes, les Krupp et Thyssen, les Armstrong et Vickers, les banquiers et les tyrans de Berlin, de Londres, de Moscou, de Paris, de Tokio et le Washington ont incendié le monde et ont répandu la mort et la misère sur l’humanité.

Varsovie et Budapest, Hambourg et Vienne, Milan et Stalingrad, Cologne et Dresde sont des ruines fumantes.

Des millions d’êtres sont sans abri et affamés. Le capitalisme ne peut offrir à l’humanité que la famine, la guerre, les bombardements et la terreur sanglante et permanente.

LA REVOLUTION PROLETARIENNE EST A L’ORDRE DU JOUR.

Les centaines de milliers de soldats, de marins et de travailleurs forcés ont déjà commencé la lutte ouverte pour la paix, le pain et la liberté. En d’innombrables villes la classe ouvrière s’est levée en commun avec des marins, des permissionnaires, des terrassiers du Volkssturm, avec nous femmes ouvrières et nos jeunes ouvriers, pour se battre contre les bandes des SS. Les femmes ouvrières et les jeunes ouvriers se trouvent souvent courageusement à la tête des actions de masse. A Stralsund les SS ont été obligés, par les ouvriers et les marins, de prendre la fuite. A Francfort/Main ils ont obligé la Gestapo, par des manifestations de masse, à relâcher des prisonniers politiques. A Brême, des marins se sont mutinés. A Munich des batailles de rue se sont déroulées pendant plusieurs journées, entre SS et ouvriers. A Copenhague des mutineries de fantassins venant de Norvège, ont éclaté trois fois.
La Gestapo et les SS sont de plus en plus paralysés, ils reculent çà et là, ils font des concessions à moitié et commencent à trembler devant le règlement de comptes inévitable. Ils sentent que leur domination touche à sa fin et que la révolution commence.
En face de cet état de choses la bourgeoisie se dépêche d’exploiter la révolution qui commence ; pire qu’en 1918, la bourgeoisie allemande et internationale veut nous tromper.
N’oubliez pas que c’est le capitalisme qui a mis Hitler au pouvoir. C’est le CAPITALISME qui a provoqué la nouvelle guerre mondiale et qui veut maintenant empêcher la révolution mondiale imminente. C’est le CAPITALISME qui a empêché en 1918 la révolution prolétarienne, avec la complicité de la social-démocratie. C’est le CAPITALISME qui domine le monde tout entier et il est représenté par la grande bourgeoisie allemande, par la City anglaise, par Wall Street et par le nouveau capitalisme d’Etat russe. Les guerres du capitalisme sont des guerres impérialistes de brigandage POUR LE CAPITALISME dans tous les pays du monde !
Malgré leurs divergences impérialistes, les exploiteurs et oppresseurs de tous les pays sont unis contre le "danger" de la révolution prolétarienne qui pour eux est un danger mortel. Malgré leur guerre sanglante et malgré leurs préparatifs pour une troisième guerre mondiale, ils ont adopté à Yalta des résolutions qui se dirigent exclusivement contre la classe ouvrière révolutionnaire d’Allemagne et de tous les autres pays. Hitler et l’état-major allemand sont d’accord avec leurs concurrents et collègues étrangers contre le prolétariat révolutionnaire.
LES CAPITALISTES ALLIES ET RUSSES volent au secours de la bourgeoisie allemande contre le prolétariat allemand. Les capitalistes RUSSES avec Staline à leur tête, étranglent tout mouvement révolutionnaire. Ils ont précédemment liquidé chez eux les conquêtes révolutionnaires d’octobre 1917. Les communistes en Russie ont été emprisonnés et fusillés. Le prolétariat a été réduit en esclavage, comme chez nous.
Ainsi il est logique que les massacreurs de la révolution russe déportent actuellement vos pères et vos fils, vos maris et vos frères, pour les obliger aux travaux forcés. Ils interdisent à leurs propres soldats de parler avec vous, ils vous calomnient en prétendant que vous êtes des « nazis », parce qu’ils craignent et veulent empêcher à tout prix la fraternisation entre ouvriers allemands et russes.
Par contre ils ont fait la paix avec une partie des capitalistes et des hobereaux allemands, avec le maréchal nazi Von Paulus. Ils s’appuient sur les bonzes nazis et les bourreaux SS graciés par eux. Il n’y a que le prolétariat allemand et russe qui d’après eux auraient le devoir de se haïr et de s’entr’égorger, alors que MM. les capitalistes s’engraissent : voilà la volonté des Hitler, Staminé, Churchill et Cie.
Les BOURGEOIS ANGLAIS, AMERICAINS ET FRANCAIS n’agissent pas autrement. Malgré leurs phrases soi-disant « démocratiques », malgré leurs divergences d’intérêt avec leur allié russe, ils sont aussi impérialistes. Eux aussi viennent en Allemagne pour étrangler ici la révolution prolétarienne, pour sauver la bourgeoisie, la propriété privée sacro-sainte, l’exploitation et le régime de bagne de Hitler.
Les ouvriers sous l’uniforme russe, anglais, américain ou français sont en réalité contre cette guerre et aussi contre l’occupation et contre l’asservissement de l’Allemagne. Certes, certains de ces soldats sont aigris par qu’ils ont eu à souffrir eux-mêmes sous l’occupation et sous les bombardements de l’impérialisme allemand, parce qu’ils ont perdu eux-mêmes leurs femmes et leurs enfants de cette façon. Mais la grande majorité d’entre eux a assez de la guerre et désire la paix, le pain et la liberté !
Fraternisez avec eux, malgré les interdictions de leurs propres officiers, malgré la campagne des nazis, malgré la propagande « Werwolf ». Les ouvriers ont assez saigné, souffert, sacrifié ! L’HEURE DE LA FRATERNISATION A SONNÉ. L’HEURE DU RÈGLEMENT DES COMPTES AVEC LES CAPITALISTES DE TOUS LES PAYS ET TOUS LEURS AGENTS, avec les SS et la Gestapo, avec les officiers, les ministres et les bonzes, EST ARRIVÉ.
PROLÉTAIRES, JEUNES OUVRIERS ! Suivez l’exemple des ouvriers de Milan et de Turin qui ont balayé par leurs grèves de masse la dictature de Mussolini ! Formez comme eux vos conseils d’ouvriers et de soldats ! Suivez l’exemple de vos pères qui en 1918 ont formé des armées rouges ouvrières qui conduisaient le prolétariat contre le capitalisme ! Ecoutez l’appel de Spartakus !

OUVRIERS ! Cessez le travail ! Toutes les machines s’arrêtent quand vous le voulez !

SOLDATS ! Refusez d’obéir, tournez les fusils et toutes vos armes contre la Gestapo, les SS, les officiers et bonzes d’Hitler et de la bourgeoisie allemande !

MARINS ! Jetez vos tortionnaires par dessus bord, suivez l’exemple des mutins héroïques de Stralsund et de Brême !

FEMMES OUVRIÈRES ! Organisez les déserteurs, les permissionnaires, les réfugiés, les sans-abris, les gens de passage, les travailleurs pour prendre d’assaut les réserves de ravitaillement, les palais des bonzes nazis qui s’engraissent pendant que vous, vos marins et vos enfants crèvent de faim.

JEUNES OUVRIERS ! Vous devez être à la tête des actions de masses ! La jeunesse est la flamme la plus pure de la révolution. Hitler vous a menti, il vous a trompé ; la guerre n’est menée que dans l’intérêt des riches et vous la payez par la faim et des flots de sang. S’il faut mourir, ce ne sera pas pour les exploiteurs et les oppresseurs mais pour la révolution communiste mondiale.

TERASSIERS DU VOLKSSTURM ! Sabotez partout où vous le pouvez les ordres des nazis ! Rassemblez et cachez les armes pour le jour du règlement de comptes !

OUVRIERS ÉTRANGERS ! Vous avez vu par votre propre expérience que la classe ouvrière allemande est une ennemie irréductible de la bourgeoisie allemande et de Hitler. La révolution du prolétariat allemand est votre propre révolution. Formez en commun avec les ouvriers et travailleurs allemands un seul bloc contre les exploiteurs et oppresseurs allemands et internationaux ! La contre-révolution allemande et internationale sera obligée de reculer devant ce bloc ouvrier international.
C’est de vous que dépend la victoire ou la défaite de la révolution prolétarienne en Europe ! Expliquez aux troupes d’occupation alliées le véritable état d’esprit des ouvriers et des ouvrières allemands ! Empêchez la naissance d’une nouvelle haine des races et de nouveaux préjugés nationalistes ! Empêchez les intentions criminelles des nazis et de leurs complices staliniens !
Vous pouvez et vous devez être le lien de la fraternisation prolétarienne entre vos frères de classe allemands et les ouvriers soldats étrangers !

PAYSANS ! Coude à coude avec les ouvriers vous luttez pour la chute de la dictature nazie qui vous a trompés, appauvris et saignés, pour l’instauration d’une république ouvrière dirigée par tous les travailleurs !

OUVRIERS, PAYSANS, MARINS, SOLDATS, TRAVAILLEURS DES VILLES ET DES CAMPAGNES ! L’heure de la révolution a sonné ! La chute et la défaite de Hitler n’est qu’un début, nous ne devons pas nous arrêter à mi-chemin, comme en 1918 ! Formez partout VOS CONSEILS D’OUVRIERS ET DE SOLDATS ! Conservez vos armes, vous en aurez besoin, elles serviront enfin à la cause de la liberté !

FORMEZ PARTOUT, EN COMMUN AVEC LES OUVRIERS ETRANGERS, AVEC DES DESERTEURS RUSSES, ANGLAIS ET AMERICAINS, DES MILICES INTERNATIONALES REVOLUTIONNAIRES D’OUVRIERS, DE SOLDATS ET DE MARINS !

La force de la révolution réside en son caractère international dès le début. Nationalement bornée, une révolution serait perdue. Femmes ouvrières, jeunes ouvriers et ouvrières, votre place est également dans les formations armées du prolétariat révolutionnaire international qui déclenche la lutte contre les exploiteurs et les oppresseurs de tous les pays.
Les Communistes Révolutionnaires d’Allemagne (RKD) ont déjà avant la guerre lutté pour la chute de Hitler, pour la révolution prolétarienne. Ils sont toujours restés fidèles à la cause de la classe ouvrière. Par conséquent ils ont rompu avec tous les anciens partis et mouvements.
Il faut savoir que tous les autres partis se sont engagés pour telle ou telle puissance capitaliste et impérialiste (Angleterre, Russie, Amérique) et que seuls les Communistes Révolutionnaires d’Allemagne depuis leur existence ont lutté exclusivement pour l’instauration du pouvoir ouvrier, de la seule domination des travailleurs partout.
Voilà pourquoi nos camarades ont été persécutés, emprisonnés, torturés et fusillés non seulement par les bourreaux de Hitler, mais aussi par les agents de Staminé, de Churchill, et de Roosevelt. Mais l’idée de la révolution communiste mondiale ne peut pas être exterminés. Au contraire, elle devient plus forte que jamais et finalement vaincra.
C’est le chemin de Karl Marx, Frédéric Engels, Lénine, Karl Liebknecht et Rosa Luxembourg que nous continuons !
En ce premier mai 1945 les RKD vous appellent à des actions de masses, à des manifestations et à des grèves de masses contre le capitalisme et tous ces agents ! Nous vous lançons cet appel d’accord avec les communistes révolutionnaires du monde entier.

A BAS LA DICTATURE HITLÉRIENNE MAUDITE ET SANGLANTE !
A BAS LA GUERRE DES ASSASSINS IMPÉRIALISTES !
A BAS L’IMPERIALISME ALLEMAND !
A BAS LE CAPITALISME INTERNATIONAL ET TOUS SES VALETS - HITLER, VON PAULUS, STAMINE, CHURCHILL, ROOSEVELT et Cie !

FRATERNISATION PROLETARIENNE avec les ouvriers "étrangers" et les ouvriers-soldats sous l’uniforme anglais, russe, américain, canadien ou français, malgré la campagne mensongère des nazis et des officiers alliés !

LES PROLETAIRES N’ONT PAS DE PATRIE ! La guerre est faite partout dans l’intérêt des riches, les pauvres la paient de leur vie.

ASSEZ DE FAMINE, L’ESCLAVAGE, DE MASSACRES !

Vive le 1er mai journée de la solidarité prolétarienne internationale !
Vive la Révolution Prolétarienne !
Vive la nouvelle Internationale de la classe ouvrière !
Vive la République prolétarienne internationale !

DIE REVOLUTIONÄRE KOMMUNISTEN DEUTSCHLANDS (RKD).
(Mouvement pour la Nouvelle Internationale Communiste).




Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.53