Bandeau
Fragments d’Histoire de la gauche radicale
Slogan du site
Descriptif du site
Lettre à la Fraction belge
Article mis en ligne le 17 mai 2015
dernière modification le 15 mai 2015

par ArchivesAutonomies
logo imprimer

Chers camarades,

Nous venons de prendre connaissance de votre résolution du 19 janvier concernant les relations internationales. Nous partageons entièrement votre appréciation sur le malaise et le manque de précision théorique qui règnent, non seulement dans les relations entre les différents groupes de la GCI mais aussi entre LES DIFFÉRENTS GROUPES D’AVANT-GARDE QUI S’EFFORCENT DE REPRÉSENTER LES INTÉRÊTS HISTORIQUES DU PROLÉTARIAT.
Nous sommes heureux de vous voir vous élever et reprendre cette critique, qui est notre depuis un an, contre la négligence absolue dans les relations internationales entre les divers groupes d’avant-garde. Il est urgent de remédier à cet état de fait. Votre appel pour l’échange des documents entre les divers groupes ne peut être qu’un premier pas. Nous croyons que cet échange peut et doit être organisé.
En réalité, il s’agit :

1) des informations sur la situation de la lutte de classe dans les divers pays,

2) de documentation des positions fondamentales des divers groupes révolutionnaires,

3) de la clarification idéologique par la confrontation des positions politiques respectives.

Un simple échange de documents ne répond pas complètement à ces objectifs et éparpille l’effort. Il faut plus qu’un échange ; il faut un échange GÉNÉRALISÉ, ORGANISÉ ET CONCENTRÉ. A notre avis, un bulletin de DOCUMENTATION et de DISCUSSIONS internationales s’impose. Un bulletin qui aura pour unique but de centraliser et de faire connaître les documents fondamentaux des différents groupes révolutionnaires. Sans être l’organe d’une tendance, afin de répondre à son objectif de documentation internationale, ce bulletin doit cependant être basé sur une première délimitation politique. Nous rappelons les 4 points que nous avons proposés comme base d’un tel bulletin.
En ce qui concerne la position de la Fraction Belge sur l’économie de guerre et sur l’État prolétarien (en Russie), nous devons faire remarquer que c’est LA PREMIÈRE FOIS qu’une résolution de la Fraction se prononce contre les positions émises antérieurement.
Il est indispensable, et afin d’en finir avec la confusion, que la Fraction Belge fasse publiquement la critique des théories de l’économie de guerre et de l’État ouvrier dégénéré.
Salutations communistes !

LA GAUCHE COMMUNISTE DE FRANCE




Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.53