Fragments d’Histoire de la gauche radicale
Slogan du site
Descriptif du site
En Marge, à la Marge
{Marge}, n°3, Septembre-Octobre 1974, p. 3.
Article mis en ligne le 14 mars 2013
dernière modification le 18 novembre 2013

par ArchivesAutonomies
logo imprimer

Les égouts sont parallèles aux banques.
La culture parallèle c’est toujours de la culture... à détruire.
Depuis Mai 68 (debout les culbattants de la rue Gay-Lussac, l‘heure de passer à la caisse est arrivée) fleurit sur la rive gôche par fac interposée une nouvelle manière de faire du fric.
Avec de petites idées, un registre du commerce, une bonne offset et quelques agrafes, on se fabrique un bon piège à cons et une notoriété d’homme de lettres.
Les parallelysants portant dans leurs jeans made puce Saint-Ouen toute la misère du tiers-monde ont le geste vif pour Hare-Krisna le bifton.
Nous avons perdu assez d’encre à décrire cette fiente constitutionnelle de l’underground parisien.
De toute façon nous avons encore quelques bidets de libre pour les évacuer.
La révolte est Moi donc en marge de Tout.
Être en marge signifie refuser toute idéologie, toute organisation, tout groupe, tout homme.
Nous n‘avons que faire du militantisme besogneux. Regardez la gueule d’un militant et d’un C.R.S. et louez au jeu des sept erreurs.
La révolte ne suppure pas du cerveau mais est déféquée è la gueule des pouvoirs par les tripes.
Vienne le jour où les loups solitaires pénétreront dans la capitale pour y inventer l’âge d’or !

Michel BLAY - Pierre DHAGHLINE




Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.53