Bandeau
Fragments d’Histoire de la gauche radicale
Slogan du site
Descriptif du site
Rectificatif de la conférence des groupes de gauche
{Internationalisme}, n° 24, 15 juillet 1947
Article mis en ligne le 21 août 2015

par ArchivesAutonomies
logo imprimer

Nous avons reçu du camarade Jober la rectification suivante. C’est avec plaisir que nous la publions d’autant plus que dans le compte rendu de Marco de la Conférence, il était fait expressément mention de la délégation de la Fédération Autonome de Turin. C’est uniquement à la suite d’une erreur de dactylo que tout ce passage a été omis.

"Dans votre relation sur la Conférence Internationale de Contact vous avez oublié de citer parmi les participants la section Autonome du PCI de Turin ; le seul organisme qui a envoyé adhésion et délégation officielle. Le camarade Marco mélange les positions théoriques de la Fraction belge avec celles du groupe de Turin. La vérité est que la Fraction belge maintient intégralement les positions bordiguistes ; au contraire, la section de Turin s’est déclarée autonome précisément pour les divergences sur la question électorale et sur la question clé de l’unité des forces révolutionnaires du prolétariat. L’ample relation traduite en français et distribuée à chaque groupe - même incomplète - peut éclairer les camarades à ce sujet. Le délégué de Turin n’a pas abusé du temps précieux et limité sur la discussion du point 2 n’ayant aucun mandat impératif ; mais dans toutes ses brèves interventions, il a suffisamment manifesté la nécessité de l’action directe intransigeante de classe, unique chemin pour le redressement du mouvement révolutionnaire du prolétariat."

"L’exemple pratique de l’initiative de la section de Turin avec le groupe autonome anarchiste est significatif. Pour témoignage de mes assertions, même sur la question syndicale, je vous cite les conclusions de la relation de Turin : - nous avons la confiance que cette conférence nous apportera les éclaircissements nécessaires sur toutes les questions qui intéressent l’organisation du prolétariat (ce n’est pas la position de la Fraction belge ni du PCI) et qu’il nous sera possible d’arriver à une complète entente. Une autre précision reste à faire : il est exact que les anarchistes n’ont pas adhéré officiellement, mais il ne faut pas oublier qu’un anarchiste a présidé la Conférence.

Avec ma foi révolutionnaire, JOBER."




Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.53