Bandeau
Fragments d’Histoire de la gauche radicale
Slogan du site
Descriptif du site
L’Ami du Peuple
24-29 avril 1871
Article mis en ligne le 18 mars 2016
dernière modification le 18 mars 2018

par ArchivesAutonomies
logo imprimer

Ami du Peuple (l’). Journal politique. Quatre numéros : n° 1, dimanche 23 avril ; n° 4, samedi 29 avril. Prix : 5 centimes ; directeur : Auguste Vermorel. Les deux premiers numéros sont des brochures in-8° de huit pages ; les deux suivants, une feuille grand format comportant six colonnes à la page. Vermorel, il l’explique dans le n° 3, voulait faire de cette publication un compte rendu à ses électeurs et à ses concitoyens dans le genre des Lettres à ses commettants de Robespierre ou de l’Ami du Peuple de Marat, mais devant l’insistance de ses amis et collaborateurs, il accepta la transformation en journal. Les n° 1 et 2 se composent donc essentiellement d’un texte de Vermorel suivi de quelques nouvelles. Vermorel y résume l’activité de la Commune, après avoir longuement insisté sur le fait que la révolution du 18 mars fut spontanée, sans préméditation ni complot. Pur de "toute compétition gouvernementale", le Conseil de la Commune est issu d’élections absolument libres et sincères et ce n’est pas lui qui a engagé la guerre civile. "Nous ne combattons pas pour le pouvoir ; nous combattons pour le droit, pour le droit du peuple." C’est dire que la Commune n’a d’autre but que de promouvoir des réformes sociales capables d’assurer l’instruction et le bien-être de tous. "La révolution du 18 mars consacre l’avènement politique du prolétariat, comme la Révolution de 1789 a consacré l’avènement politique de la bourgeoisie." Il faut respecter la liberté individuelle, obliger tout le monde à la justice et faire que le travail soit l’"unique source de richesse". Les nos 3 et 4 comportent des nouvelles diverses, des nouvelles militaires, des actes officiels et de très vives réponses de Vermorel à Pyat, qui venait de l’accuser d’avoir reçu des subsides du ministre de l’Empire Rouher. Pour se laver de cette accusation, Vermorel publie en outre, dans le n° 4, Mon Dossier. Historien et écrivain de talent, Vermorel fait preuve d’une ardeur et d’une générosité très vives, mais qui ne s’appuient pas toujours sur un grand réalisme politique. (…)

Texte rédigé par Bernard Noël dans le livre Dictionnaire de la Commune.

* * * * *

Les numéros que nous mettons en ligne sont extraits du DVD de l’association RaDar. Il n’y a que deux numéros disponibles sur les quatre parus.

* * * * *

Numéros de L’Ami du Peuple

  • L’Ami du Peuple n°1 – 23 avril 19871
  • L’Ami du Peuple n°2 – 24 avril 19871



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.53