Bandeau
Fragments d’Histoire de la gauche radicale
Slogan du site
Descriptif du site
Projet de plan de travail théorique de l’OCR
Bulletin d’études révolutionnaires n°3 - 25 Juin 1946
Article mis en ligne le 2 décembre 2016
dernière modification le 15 mai 2018

par ArchivesAutonomies
logo imprimer

Sur la base d’un rapport présenté par le camarade Rodion, présenté aux secteurs parisien et T., amendé par eux, établi dans son état actuel par les camarades Hulot et Rodion.

I - Méthodologie générale : les problèmes du matérialisme historique et de la méthode dialectique.

II- Les éléments de la théorie marxiste du capitalisme. Actualisation de la critique de l’économie politique.

ANALYSE OBJECTIVE DE L’ÉPOQUE

III — L’infrastructure. Les lois de développement et de déclin du capitalisme (problèmes de l’accumulation et de la reproduction ; le taux du profit ; les crises et les fluctuations de l’économie capitaliste.

IV — Evolution des diverses catégories économiques dans le capitalisme (le capital ; le salaire ; l’intérêt et le profit ; la rente foncière ; la monnaie et le crédit ; les prix.)

V — Les contradictions du capitalisme dans leurs manifestations capitalistes : l’impérialisme, la guerre impérialiste, la production de guerre, le capitalisme d’Etat, la forme des contradictions dans le capitalisme d’Etat.

VI — Les classes dans le capitalisme, les couches du prolétariat et de la bourgeoisie, situation et rôle de la petite-bourgeoisie.

ANALYSE DES SUPERSTRUCTURES BOURGEOISES

VII — Les superstructures politiques : l’Etat : démocratie, fascisme, régime stalinien, etc.

VIII — Les idéologies et leur évolution (religion, morale, droit, philosophie, science).

IX — LES RÉVOLUTIONS BOURGEOISES. (Allemagne, Angleterre, France, etc.)

LA RÉVOLUTION COMMUNISTE

X — Les contradictions du capitalisme dans leurs effets révolutionnaires : la lutte de classe prolétarienne, la fin des révolutions bourgeoises et la Révolution prolétarienne.

XI — La lutte de classe ouvrière dans le capitalisme ascendant :

1) bakounisme ;
2) chartisme ;
3) Lyon 1831 ;
4) Europe 1848 (en particulier : Paris, Juin 48) ;
5) Commune de Paris 1871 ;

6) La lutte de classes économique (formation des syndicats).

XII — Les Révolutions de la période impérialiste :

1) Russie ; a) 1905, b) 1917 (Mars-Octobre), c) 1917-1921, guerre civile, Cronstadt, etc.
2) Allemagne 1918-23.
3) Hongrie, Europe centrale (1919).
4) Italie (1920-1922).
5) Espagne 1931, 1936-37.
6) Colonies, pays arriérés, Chine, etc.

XIII — Les phases et les formes de la Révolution prolétarienne : les problèmes du pouvoir ouvrier (dualité du pouvoir, dictature du prolétariat, centralisme, fédéralisme, insurrection et guerre civile.

L’extension de la Révolution (guerres révolutionnaires, etc.). La petite-bourgeoisie dans la révolution. La révolution dans les pays avancés et les pays arriérés, etc.

XIV — Les problèmes du socialisme : petite production, gestion ouvrière, production et distribution communistes, socialisme et communisme.

SUPERSTRUCTURES IDÉOLOGIQUES DE LA LUTTE DE CLASSE OUVRIÈRE

XV — Le problème du socialisme utopique.

XVI — Le syndicalisme.

XVII — Le Communisme de Marx et d’Engels.

XVIII — La 1ère Internationale.

XIX — Lassalle.

XX — La Social-démocratie allemande et la 2ème Internationale.

XXI — La gauche de la 2ème Internationale :

1) La gauche russe : a) bolchevisme jusqu’en 1917, b) trotskysme jusqu’en 1917.
2) La gauche allemande : Luxembourg, Mehring, etc.
3) La gauche hollandaise.

XXII — Anarchisme (Proudhon, Stirner, Bakounine, Kropotkine, anarchisme individualiste et communisme libertaire).

XXIII — Anarcho-syndicalisme.

XXIV — L’Internationale de Zimmerwald

XXV — La 3ème Internationale : de sa préparation au 4ème Congrès.

XXVI — Le stalinisme.

XXVII — Trotskysme, (opposition et 4ème Internationale).

XXVIII — Bordighisme (fraction abstentionniste, PCI italien, Gauche Communiste).

XXIX — L’"ultra-gauche"

1) Allemande (KAPD, etc.).
2) Hollandaise.
3) Anglaise.
4) Américaine.
5) Russe (opposition ouvrière...).

LA SITUATION ACTUELLE.

XXX — La situation économique et son développement. Dynamique de la production et de la circulation. Les grandes zones économiques mondiales.

XXXI — La situation politique :

1) Le mouvement bourgeois actuel.

2) Le mouvement ouvrier actuel.

a) Le mouvement bourgeois dans la classe ouvrière (fascisme, libéralisme, réformisme, syndicalisme, pacifisme, stalinisme).

b) Les courants capitalistes à phraséologie révolutionnaire (trotskysme, socialisme de gauche, etc.).

c) La gauche du mouvement ouvrier international actuel.

PROBLÈMES ET TÂCHES DES RÉVOLUTIONNAIRES.

XXXII — Tâches idéologiques (aspect immédiat, aspect scientifique).

XXXIII — Tâches d’organisation : caractère international de l’organisation, autonomie révolutionnaire, discipline, démocratie (fractions, etc.), révolutionnaires professionnels, illégalité, noyautage, étendue et diverses phases de développement de l’organisation.

XXXIV — Agitation et propagande.

XXXV — L’action de l’Avant-garde pendant la guerre ; les problèmes de l’antimilitarisme, du défaitisme révolutionnaire, de la transformation de la guerre impérialiste en guerre civile.

XXXVI — Les tâches de l’Avant-garde en période de réaction ; la lutte contre la démagogie anti-démocratique, antifasciste, antistalinienne.

XXXVII — Les tâches de l’Avant-garde en période de montée ouvrière : le problème des revendications immédiates.

XXXVIII — La question syndicale.

XXXIX — Parlementarisme et ministérialisme.

XL — Les rapports entre organisations avancées.

XLI — Le rôle de l’Avant-garde dans la révolution.

XLII — Avant-garde et Conseils ouvriers, tâches théoriques et pratiques.

Juin 1946

Mis en encart, à la fin du numéro.

"Quant à notre propre opinion, nos lecteurs la connaissent. Dès le début, nous étions contre les "pourparlers de paix". Nous nous dressons aujourd’hui contre la signature du traité. Nous sommes pour l’organisation immédiate et active d’une résistance de corps de partisans. Nous estimons que le télégramme du gouvernement demandant la paix doit être annulé ; le défi doit être accepté, et le sort de la révolution remis directement, franchement, entre les mains des prolétaires du monde entier."

Cette déclaration est tirée du Goloss Trouda, journal anarcho-syndicaliste de Pétrograd, n° 27, du 24 février 1918, dans l’article "De l’esprit révolutionnaire" (in Voline, La Révolution russe, dans l’ouvrage collectif La véritable révolution sociale, p. 180). Elle marque une étape importante, en face des divers pourparlers intergouvernementaux des bolcheviks avec les divers impérialismes belligérants, - de la politique révolutionnaire, souvent exemplaire, de certaines groupes anarchistes dans la Révolution russe.




Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.53