Bandeau
Fragments d’Histoire de la gauche radicale
Slogan du site
Descriptif du site
La résolution du Congrès des Italiens de Bruxelles
{Bilan} n°24 - Octobre-Novembre 1935
Article mis en ligne le 1er février 2017
dernière modification le 14 janvier 2017

par ArchivesAutonomies
logo imprimer

Nous publions ci-dessous la résolution votée par le Congrès des émigrés italiens anti-fascistes qui s’est tenu à Bruxelles ces derniers temps. Bien qu’elle ait été reproduite par la presse, nous avons [Note smolny : coupure dans le texte original. Proposition de remplacement : nous avons pensé qu’il était intéressant d’exposer la collusion de ce Congrès avec] la S.D.N., sous les yeux de nos lecteurs.
Nous publions également la motion de notre fraction présentée à ce Congrès, motion qui fut escamotée et passée sous silence par socialistes et centristes.

"M. Bénès, Président de la S.D.N.,

Le Congrès des Italiens contre la guerre d’Éthiopie qui, dans les circonstances actuelles a dû se réunir à l’étranger pour proclamer son attachement à la paix et à la liberté ;
Groupant dans une commune volonté de lutte contre la guerre des centaines de délégués mandatés par les masses populaires de l’Italie et de l’émigration italienne et représentant l’opinion italienne, des catholiques aux libéraux, des républicains aux socialistes et aux communistes ;
Constate avec la plus grande satisfaction que le Conseil de la S.D.N. a nettement distingué par la condamnation de l’agresseur, les responsabilités du gouvernement fasciste de celle du peuple italien ;
Affirme que la guerre d’Afrique est la guerre du fascisme et non celle de l’Italie, qu’elle a été déclenchée contre l’Éthiopie et contre l’Europe sans aucune consultation du pays et au mépris non pas seulement des engagements solennels pris vis-à-vis de la S.D.N. et de l’Abyssinie, mais aussi au mépris des sentiments et des intérêts véritables du peuple italien ;
Sûr d’interpréter la pensée authentique du peuple italien, le Congrès déclare qu’il est du devoir de la S.D.N., dans l’intérêt aussi bien de l’Italie que de l’Europe, de dresser un barrage infranchissable à la guerre et il s’engage à soutenir les mesures qui seront prises par la S.D.N. et par les organisations ouvrières pour imposer l’arrêt immédiat des hostilités.
"




Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.53