Copertina
Fragments d’Histoire de la gauche radicale
Slogan du site
Descriptif du site
Nous appelons "Wow" le mouvement réel qui se préoccupe de l’état présent des choses et le dépasse pour la 5e Internationale
Articolo pubblicato online il 6 luglio 2013

di ArchivesAutonomies
logo imprimer

Ce texte est paru en avril 1977 dans le numéro 2 du journal des "Indiens métropolitains" milanais Wow.
Publié par Favrizio Calvi dans Italie 77, le "Mouvement", les intellectuels, Paris, Seuil, 1977, p. 49-51.
Les notes sont de Fabrizio Calvi.

[Il est entre autres une réponse à ceux qui voient dans le mouvement de révolte des emarginati un complot. La rédaction de ce journal a fait paraître en juillet 1977 un roman porno sur Staline. Le premier numéro de Wow se présentait comme une grande feuille pliée en quatre. Une fois dépliée, cette feuille laissait voir une partie du panneau central du Jardin des délices de Bosch chapeauté par deux inscriptions : "Après Marx, Avril" et "C’est beau de se désagréger".]

Ce numéro de Wow coûte un minimum de 500 lires. Nous avons beaucoup de choses à faire et ces choses coûtent cher. Surtout notre voyage aux Canaries.

Nous sommes différents

Mesdames et messieurs,
en face de vous, le miroir.
Nous sommes les agents de la 5e Internationale, la dernière; celle du complot de ces mois-ci.
Des guerres, des bombes et des enlèvements dévastent le monde, des esprits ordonnés se désagrègent, des savants et des scientifiques se déclarent impuissants devant la grandeur d’un fait qui dépasse l’imagination.
A la hâte on ramasse les jouets laissés imprudemment sur la plage avant que la marée ne monte. Trop tard.
Samedi 23 avril, à Florence, tous ceux qui sont différents se retrouveront piazza Santa Croce à partir de 14 h 30 pour faire naître et mourir la première manifest/action nationale qui soit à soi sa propre fin.
Ceci n’est pas un éditorial qui récapitule ce que l’on lit ici et là. Ce que j’écris est un code chiffré qui ne s’explicite pas. Mille regards entre les lignes, hein? Tout est prêt; désormais, pour recueillir des adhésions, nos téléscripteurs font de l’oeil aux organismes très influents des caves A/traverso [1]. Mains de fée, Lottantina [2], et à des dizaines de conseils fraternels ou de conseils d’usine qui, en ce moment même, préparent le drap qui sera jeté sur ce fantôme.
Stradivarius est seul ici en train de taper sur la ... ces lignes selon des ordres supérieurs. Mais Stradivarius, secrétaire géné­ral de Wow-5e Internationale, en esprit est déjà au-delà du pré­sent (le présent est déjà vécu).
Ces jours sont douloureux pour la 5e, soucis intérieurs, désa­grégation forcée, expulsions, démissions.
Mais pour chaque aliéné qui tombe, il y en a un autre qui prend sa place.
Nos journaux circulent librement dans le monde entier, le complot a des jambes longues.
Que celui qui veut être heureux le soit...
1er MAI A MILAN ENTERREMENT DE LA RAISON
vous verrez, vous verrez, tremblez, tremblez, les sorcières sont droguées [3].
5 avril, un vent violent soufflait sur les jardins Liberty de Milan, mais la pleine Lune régnait dans le ciel. C’était le sabbat, combien de fois encore y en aura-t-il? La plus forte consommation par tête de substances extravagantes, a déclaré l’agent Kanfuso, de la Brigade des stupéfiants, dans son rapport (que nous avons eu la possibilité de consulter).
A LA FIN DU MOIS DE MAI IL Y AURA DE LA RADIOACTIVITÉ dans les cieux de Milanbabylone; elle fréquentera toutes les fréquences, parce que Wow aime faire la cour à l’éther. Prenez-­nous pendant que vous le pouvez encore, le corps se déchaîne très vite : un été chaud?
Dans l’astronef du commandement secret, la fumée monte lentement, et déjà il est difficile d’appuyer sur les touches de cette ... Ailleurs, je sens que des éclairs se dessinent dans les esprits des lecteurs attentifs à la réalité.
Cette fois-ci pourrait bien être la dernière, mais l’effort se justifie : Florence vaut bien une messe.
Tout doucement, le désir casse sa coquille et c’est l’heure.
Encore un effort.

Est-ce qu’i! y a quelqu’un en Italie qui accepte d’être un peu stupide?
ALBERTO RONCHEY [4].

Notes :

[1A/traverso : journal de l’aile créatrice de l’autonomie ouvrière bolognaise.

[2Lottantina, la petite lutte : c’est ainsi que les "Indiens métropolitains" appellent "Lotta continua".

[3Détournement du slogan féministe : "Tremblez, tremblez, les sorcières sont de retour."

[4Journalite libéral, ancien directeur de la Stampa.




Sito realizzato con SPIP
con il modello ESCAL-V3
Versione: 3.87.53