Bandeau
Fragments d’Histoire de la gauche radicale
Slogan du site
Descriptif du site
Wupperwald et Neukölln
{Bilan} n°28 - Février-Mars 1936
Article mis en ligne le 24 février 2017
dernière modification le 17 février 2017

par ArchivesAutonomies
logo imprimer

Après les condamnations des syndicalistes de Wupperwald, voici que le procès de Neukölln vient de se clôturer avec cinq condamnations à mort. Il s’agit des camarades Paul Zimmerman, Bruno Schoeter, Helmuth Schweers, Bruno Blank et Walter Schultz. Notre fraction est pleinement solidaire de tous ces ouvriers qui tombent aujourd’hui sous les coups du fascisme et qui payent avec leur vie la défaite subie par le prolétariat allemand.


Note Smolny : À la suite d’une pertinente remarque dans le forum ci-dessous, il apparaît plus que probable que le nom de la ville soit Wuppertal et non Wupperwald. Un tribunal de grande instance se tenait à Wuppertal et il donna lieu à des grands procès dès après l’incendie du Reichstag. Entre janvier et avril 1935 environ 1200 personnes y sont mises en détention, en particulier des ouvriers et des "petits" artisans. Le 8 janvier 1936 commence à Wuppertal un procès contre 80 accusés et le 3 février 1936 une procédure d’infraction contre 101 accusés. Au total, jusqu’en 1937, dans les soi-disant « procès syndicaux de Wuppertal » 628 personnes furent inculpées de haute trahison, et en partie condamnées à de lourdes peines de prison.




Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.53