Bandeau
Fragments d’Histoire de la gauche radicale
Slogan du site
Descriptif du site
Salut aux victimes de la répression mondiale du capitalisme
Octobre n° 1 - Février 1938
Article mis en ligne le 12 juin 2018
dernière modification le 4 avril 2018

par ArchivesAutonomies
logo imprimer

Le Bureau International des Fractions de Gauche constate :

Dans tous les pays la haine du capitalisme et de ses agents s’exprime en ces années de guerre impérialiste par une répression féroce contre les prolétaires.

En Espagne, à côté des milliers de cadavres qui ont accompagné la victoire républicaine de Teruel, à côté des dizaines de milliers d’ouvriers tombés sous l’un ou sous l’autre drapeau, des prolétaires sont assassinés, emprisonnés par Negrin et Franco.

En Chine, la tragédie des exploités d’Asie se poursuit et l’hécatombe impérialiste a comme accompagnement l’exécution sommaire des soi-disant « trotskistes ».

En Allemagne, la hache du bourreau fait chaque jour rouler de nouvelles têtes.

En Italie, les procès se succèdent et les arrestations vont remplir les prisons et les iles de déportations.

En Tunisie, les fusils du Front Populaire couchent sur les pavés de Byzerte des prolétaires coloniaux.

En Russie, les bourreaux fascistes assassinent, dans le silence des prisons, prolétaires russes ou émigrés ; capitulards d’hier ou centristes en disgrâce. Le Guépéou exécute à l’étranger des militants en révolte contre Staline, tel Reiss.

La liste de la répression s’allonge chaque jour, Fascistes, démocrates, socialistes et centristes, toutes les forces du capitalisme travaillent pour le bourreau.

Le Bureau International appelle les prolétaires à s’insurger contre le massacre et demande leur solidarité agissante pour leurs frères de classe.

Il abaisse son drapeau devant tous les cadavres ouvriers et, au nom des fractions de gauche, proclame que seules les batailles révolutionnaires de demain vengeront les martyrs de la cause prolétarienne.




Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.53