Bandeau
Fragments d’Histoire de la gauche radicale
Slogan du site
Descriptif du site
Les délégations
Article mis en ligne le 27 février 2019
dernière modification le 18 février 2019

par ArchivesAutonomies

Le "Bulletin officiel" [1] de la Commission socialiste internationale élue à la conférence de Zimmerwald a donné, dans son premier numéro, les détails suivants sur les délégations.

La conférence a pu être fixée au 5 septembre 1915 et jours suivants. La vérification des mandats accusa les délégations suivantes, dont les noms seront indiqués dans un compte rendu détaillé qui sera publié ultérieurement :

Allemagne : La délégation représentait les divers groupes d’opposition ; vu son attitude à l’égard de la guerre, le parti officiel n’a pas été invité.

France : Ici également il a fallu faire abstraction d’inviter le parti officiel qui est entraîné dans la voie de la politique gouvernementale. Toutefois, des membres du parti et de la CGT étaient présents. La Fédération des ouvriers métallurgistes a envoyé une représentation officielle, de même la minorité de la CGT.

Italie : La délégation représentait le parti officiel et le groupe du Parlement.

Angleterre : Une délégation officielle de l’Independant Labour Party était assurée. Le parti s’est déclaré d’accord avec le but de la conférence, de même une partie du British Socialist Party. La délégation de l’ILP, composée des camarades Jowett et Bruce Glasier, membres du Bureau socialiste international, ont été empêchés au voyage par le Gouvernement britannique. La veille de la conférence est arrivé le télégramme suivant : "Impossible d’obtenir les passeports. Saluts chaleureux, Jowett et Glasier."

Russie : Délégation officielle du Comité central et du Comité d’organisation du Parti ouvrier social-démocrate russe de même du Comité central du Parti socialiste révolutionnaire. En plus une délégation de la social-démocratie lettone et du "Bund".

Pologne : Un délégué officiel de chacune des trois organisations socialistes de la Pologne russe et de Lithuanie, se plaçant sur le terrain de la lutte de classe.

Roumanie : Délégation officielle du Parti socialiste.

Bulgarie : Délégation officielle du Parti ouvrier socialiste de Bulgarie (Engherzige) et de sa fraction parlementaire.

Les délégations roumaine et bulgare représentaient en même temps la fédération socialiste interbalkanique.

Suède et Norvège : Délégation officielle de la Sozialdemokratiska Ungdomsfürbundet.

Hollande : Délégation officielle du groupe "De Internationale". Suisse : Délégations personnelles, le Comité directeur du parti suisse ayant laissé toute latitude aux camarades d’y assister.

D’après les souvenirs publiés par Robert Grimm et par le délégué suédois Ture Nerman, qui nomment encore d’autres délégués, on peut établir la liste suivante des présents [2] :

Allemagne : Adolf Hoffmann, Georg Ledebour, Ernst Meyer, A. Thal- heimer et sa sœur.

France : Merrheim et Bourderon.

Italie : Morgari, Modigliani, Lazzari, Balabanova.

Russie : bolchéviks : Lénine, Zinoviev, Radek, Bersine ; menchéviks : Axelrod et Martov ; socialistes révolutionnaires : A. Bobrov, Naché Slovo : Trotski.

Pologne : St. Lapinsky.

Balkans : Rakovski, Vassil Kolarov. Scandinavie : Z. Hëglund, Ture Nerman. Hollande : Henriette Roland-Holst.

Suisse : Robert Grimm, Charles Naine, Fritz Platten.

Ture Nerman nomme encore Julian Borchardt parmi la fraction de gauche, sans indiquer sa nationalité, et la déclaration des bolchéviks est encore signée de Winter, probablement un pseudonyme [3].