La lutte pour (...)" />
Bandeau
Fragments d’Histoire de la gauche radicale
Slogan du site
Descriptif du site
Opposition à la participation à la Conférence de Stockholm
Article mis en ligne le 27 février 2019
dernière modification le 18 février 2019

par ArchivesAutonomies

Déclaration du groupe Internationale ajoutée au Protocole de la Troisième Conférence de Zimmerwald :

p style="text-align:justify ;">La lutte pour mettre fin à la boucherie impérialiste qui fait rage depuis les trois dernières années est une question vitale pour le socialisme international. Le cours de la guerre mondiale jusqu’à aujourd’hui et sa tension continuelle et le pitoyable échec des tentatives des puissances belligérantes d’arriver au moindre accord, de même que les tentatives de médiation pacifique des pays neutres, ont démontré que la guerre ne peut être terminée ni par un succès militaire ni par la diplomatie bourgeoise. Par conséquent elle ne peut être arrêtée que par un épuisement général et complet, c’est-à-dire par l’effondrement social des puissances belligérantes.

La seule façon de stopper ce massacre barbare des peuples et empêcher la ruine progressive de la vie culturelle et des fondations du développement futur de la société, est l’insurrection révolutionnaire du prolétariat international. Toute paix qui ne soit pas établie avec l’accord de la puissante classe ouvrière européenne, qui s’est réveillée à l’activité politique, et toute entente entre les puissances belligérants par voie diplomatique, n’aiderait qu’à renforcer le capitalisme, à stabiliser la domination de la classe capitaliste, et conduirait à une période de réaction féroce dont les premières victimes de la bourgeoisie internationale réconciliée, seraient le prolétariat russe.

D’un autre côté, le socialisme international peut guérir de sa faillite actuelle uniquement au moyen d’une vigoureuse action de masse de la classe laborieuse dans les pays belligérants pour terminer la guerre. Ce n’est que dans une lutte révolutionnaire pour la paix que le socialisme peut redevenir un facteur de la vie publique et transformer l’orgie impérialiste en une puissante avancée vers la réalisation des buts socialistes ultimes. Si la paix, comme la guerre, n’aboutissait qu’à abolir la politique active des masses prolétariennes, alors le rôle du socialisme international serait terminé pour une longue période.

Dans la mesure où les intérêts vitaux du socialisme sont concernés, l’action des socialistes pour la paix ne peut pas consister à essayer de pousser les divers gouvernements à énoncer leurs buts de guerre, à inciter à un accord entre eux, à inventer une formule de paix acceptable pour tous les Etats en guerre, à élaborer des plans pour une future carte des frontières étatiques ou à proférer des voeux pieux pour des soi-disant garanties d’une paix durable sous la forme de propositions pacifistes bourgeoises comme des traités de désarmement, des cours internationales d’arbitrage et des choses de ce genre.

La seule action réelle pour la paix des socialistes doit être l’appel pur et simple aux masses prolétariennes de tous les pays belligérants à la lutte de classe révolutionnaire en faveur de la paix, à la lutte pour le pouvoir politique selon l’exemple du prolétariat russe, de façon à tourner leur attention vers les formidables tâches politiques du moment historique actuel, les leçons de la guerre mondiale et de la révolution russe, et les devoirs qui en découlent pour elles.

Naturellement, l’activité socialiste pour la paix doit s’accompagner en même temps, et dans tous les pays, d’un règlement des comptes avec le socialisme de gouvernement, c’est-à-dire de la dénonciation de la prostitution des idéaux socialistes effectuée depuis trois ans, de l’étranglement de la lutte de classe et de la démoralisation du prolétariat. L’action pour la paix du socialisme international ne peut se réaliser que comme une action de confiance en soi, d’autocritique, et de rupture avec la honte et la corruption régnant dans les partis socialistes officiels.

Il est par conséquent clair qu’une conférence de paix internationale avec les socialistes de gouvernement qui jusqu’ici, particulièrement avec leur politique jusqu’auboutiste, ont fait de leur mieux pour réduire le prolétariat dans tous les pays à l’état d’outil impuissant de l’impérialisme, prolongeant ainsi le massacre des peuples, serait en contradiction directe avec les intérêts vitaux du socialisme international. Conséquence inévitable d’une telle conférence, l’activité socialiste pour la paix, au lieu de lever ouvertement et fortement le drapeau de la lutte de classe révolutionnaire, s’engagerait dans une action pacifiste bourgeoise dans les intérêts des Etats belligérants et aiderait ainsi les classes dominantes. En outre la tendance vers une clarification interne du socialisme international et la sortie de son lamentable état actuel disparaîtrait à nouveau dans la mêlée avec les éléments de corruption. Enfin, les socialistes de gouvernement de tous les pays seraient à nouveau considérés comme des éléments sur le même pied que les partisans du socialisme international et comme des représentants de la classe laborieuse, rendant ainsi fatalement plus difficile l’élimination de ces éléments du mouvement ouvrier.

Au contraire une telle conférence de paix dans laquelle les traîtres de tous les pays veulent s’absoudre les uns les autres dans une grande farce de réconciliation, représenterait le premier pas vers la solution de la crise actuelle désirée par tous les socialistes de gouvernement.

De tous ces points de vue une conférence de paix avec les socialistes de gouvernement ne serait pas une action de clarification et de progrès vers la reprise de la lutte prolétarienne de classe et l’obtention de la paix, mais ne servirait qu’à créer une confusion supplémentaire dans le mouvement ouvrier et à détourner le prolétariat de la véritable action pour la paix par sa propre lutte révolutionnaire.

Sur la base de ces considérations le groupe Internationale déclare qu’il ne prendra part sous aucun prétexte à une conférence avec les socialistes de gouvernement.