Fragments d’Histoire de la gauche radicale
Slogan du site
Descriptif du site
Biographie de Maillard Marcel
Article mis en ligne le 5 novembre 2017
dernière modification le 31 octobre 2017

par ArchivesAutonomies
logo imprimer

Giornalista
Journaliste

1908 - Zurigo/Zürich 1976.
Domiciliato a Ginevra /GE. Collabora al Réveil anarchiste e militante del Gruppo del Réveil.

Processato per rifiuto di servire l’11.12.1929 e condannato a 3 mesi di carcere e privato per 3 anni dei diritti civili. Poi nuovamente condannato per gli stessi motivi nel 1931 a 4 mesi di prigione e a 4 anni di privazione dei diritti civili (vedi suo art. Rév. 21.2.1931).
Tra i fondatori della “Jeunesse Libertaire” nel 1932, che organizza tra l’altro numerosi comizi e manifestazioni antimilitariste. Nel 1944 venne nuovamente condannato per aver rifiutato di pagare le imposte militari.
Dal secondo dopo guerra interrompe il militantismo. Deceduto a Zurigo nel 1976, dopo aver redatto le sue memorie : "Une jeunesse genevoise".
HT afferma che si trattava di “un giovane giornalista, campione di ping pong. Animava le sedute del gruppo Le Réveil del giovedì sera".

Objecteur de conscience, Marcel Maillard avait été condamné le 11 décembre 1929 à 3 mois de prison et à 3 ans de privation des droits civiques. Il collabora par la suite au Réveil anarchiste et fut l’un des animateurs du groupe La Jeunesse libertaire fondé à Genève en 1932. Début 1931, toujours pour avoir refusé le service militaire, il avait été condamné à une nouvelle peine de 4 mois de prison et 4 ans de privation des droits civiques. En 1944 il fut une nouvelle fois condamné pour avoir refusé d’acquitter les impôts militaires.
Marcel Maillard, qui avait cessé tout militantisme après la Seconde guerre mondiale, est décédé à Zürich en 1976 après avoir rédigé des mémoires.

Œuvre : - Une Jeunesse genevoise.

FONTI : GB // HT // Rév. 11.1.1930 a firma Ith - 21.2.1931 - 12.12.1931 // DIMA : ME...?




Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.53