Fragments d’Histoire de la gauche radicale
Slogan du site
Descriptif du site
A toutes les Jeunesses Anarchistes - Pierre Odéon
La Jeunesse Anarchiste N°7 - 15 Novembre 1921
Article mis en ligne le 24 décembre 2017

par ArchivesAutonomies
logo imprimer

Une réunion générale des Jeunesses Anarchistes de la région parisienne a eu lieu vendredi 18 novembre, 2, rue Saint-Bernard. Cette réunion avait pour but de déterminer la ligne de conduite future des Jeunesses anarchistes dont l’action, jusqu’à ce jour, avait paru, à beaucoup d’entre nous, chaotique, désordonnée et insuffisante.

Les débats, très passionnés, de cette importante réunion ont donné un résultat très appréciable : désormais, la confusion déplorable qui a constamment entravé notre action en donnant à des questions d’ordre secondaires une place de premier plan, est dissipée.

Les Jeunesses Anarchistes, en faisant leurs les principes et les méthodes qui sont à la base de l’action de nos aînés de l’Union Anarchiste et du Libertaire, ont affirmé ainsi qu’elles entendaient se consacrer, avant tout, à une propagande nettement révolutionnaire et anarchiste. Sans nier l’importance considérable de l’éducation individuelle des Jeunes camarades qui viennent à nous et dont nous ne négligerons jamais de nous occuper sérieusement, nous entendons préciser que la question du végétarisme et de l’antitabagisme, par exemple, n’est pas TOUTE la question sociale qui sollicite l’action des Jeunesses Anarchistes.

Le végétarisme, l’antitabagisme, l’antialcoolisme, le néo-malthusianisme, etc., ne sont et ne peuvent être, qu’une des branches de la propagande anarchiste et encore en est-il de plus essentielles et de plus urgentes, telles que la lutte contre l’Autorité, contre le capitalisme, contre le militarisme, etc.

L’accord entre nos camarades individualistes et nous, anarchistes-communistes, n’ayant pu se faire sur un programme d’action aussi raisonnablement défini, une séparation a eu lieu. Les "individualistes" feront seuls leurs propagande, que nous jugeons néfaste parce qu’elle a pour résultat indéniable, non pas de faire des révoltés, mais d’émasculer les énergies, de briser les volontés, d’annihiler la foi et de la submerger sous un scepticisme indigne de jeunes gens pleins de vigueur et d’espoirs. Nous ferons, nous, jeunes anarchistes-communistes, une propagande méthodique, incessante, qui crée des révoltés actifs, des anarchistes militants que préoccupe uniquement la propagation de l’Idéal Anarchiste.

* * * * *

En raison de la cassure qui se produit entre les individualistes et nous, une légère perturbation, que nous espérons passagère, se produit dans nos services d’administration. Nous prions les camarades qui nous ont envoyé leur souscription pour la Jeunesse Anarchiste de nous excuser de n’en pas voir la liste publiée dans ce numéro — la transmission des comptes et des écritures ne nous ayant pas été faite à temps par les camarades qui se séparent de nous.

Prendre note d’adresser lettres et mandats concernant la Jeunesse Anarchiste et la Fédération des Jeunesses Anarchistes à Roger VAILLANT, 69, boulevard de Belleville, Paris (Me).

Pour la Fédération :

Pierre ODÉON.




Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.53