Bandeau
Fragments d’Histoire de la gauche radicale
Slogan du site
Descriptif du site
Biographie de Jean Galy ; "LYG ; FAJOU"
Article mis en ligne le 23 mars 2018
dernière modification le 18 mars 2018

par ArchivesAutonomies
logo imprimer

Né en 1892 - mort le 10 octobre 1962 - Professeur d’histoire et de littérature - FA — Barcelone - Toulouse (Haute Garonne)

Né dans une famille ouvrière, Jean Galy avait obtenu une bourse qui lui permit de faire des études et d’entrer dans l’enseignement. Mobilisé en 1914, il désertait après quatorze mois passés au front et se réfugiait en Espagne, à Barcelone où il retrouvait des militants français dont Gaston Leval.

A son retour en France, il était condamné à deux ans de prison et exclu définitivement de l’enseignement. Il fut par la suite obligé de travailler dans l’enseignement libre et fut en particulier professeur dans un collège de jésuites, (sans doute à Toulouse).

Dans les années 1920 et 1930 il collaborait au Libertaire quotidien et hebdomadaire, à La revue Anarchiste (Paris, 35 numéros de janvier 1922 au 10 août 1925), et à La Conquête du Pain (Boulogne Billancourt, 45 numéros du 13 octobre 1934 au 13 décembre 1935) publié par Fernand Planche. Un rapport de police du 3 novembre 1933 signalait qu’il organisait des réunions en faveur de l’objection de conscience dans les départements voisins : par exemple à Massat (Ariège) le 20 septembre 1933. En 1934 il était avec A. Prudhommeaux et L. Laurent l’un des principaux rédacteur de Terre Libre (Aulnay & Nîmes, 21 numéros de mai 1934 à janvier 1936) organe de l’Alliance libre des anarchistes de la région du midi qui eut jusqu’à dix éditions régionales dans toute la France.

A la libération il était membre du groupe de Toulouse de la Fédération Anarchiste et collaborait régulièrement au Libertaire (1948-50) et à Défense de L’homme (1948-1976) de L. Lecoin. Sans doute membre de la Solidarité Internationale Antifasciste, il écrivait dans les différentes séries de son organe S.I.A. (Toulouse, au moins 3 numéros d’avril à juillet 1947, puis au moins 9 numéros de janvier 1955 à 1959). Jean Galy collaborait également aux Cahiers Du Socialisme Libertaire (Paris, 1955-1963) de G. Leval et à Liberté (1958-1971) de L. Lecoin le plus souvent sous le pseudonyme de Lyg. Secrétaire de la Société d’astronomie de Toulouse, Jean Galy meurt d’un malaise cardiaque le 10 octobre 1962. Quelques semaines avant sa mort, il avait terminé une étude sur la justice dont les premiers chapitres avaient été publiés dans les Cahiers du socialisme libertaire.

Œuvres : L’obligation militaire (Toulouse, s.d. vers 1930) ; - Vers un monde libertaire : vues pratiques sur la révolution égalitaire (Ed. du Libertaire, 1948).

Sources : Arch. Nat. F 7/13031 — Cahiers Du Socialisme Libertaire, octobre 1962 = Notice de J. Maitron & C. Pennetier in "Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier..., op. cit. // R. Bianco "Un siècle de presse...", op. cit. // Monde Libertaire, décembre 1962 //

P.S. :

NdE : cette biographie est extraite du dictionnaire international des militants anarchistes.




Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.53