Bandeau
Fragments d’Histoire de la gauche radicale
Slogan du site
Descriptif du site
Biographie de Schneider Jules
Article mis en ligne le 31 mai 2018
dernière modification le 28 mai 2018

par ArchivesAutonomies
logo imprimer

Né vers 1871, mort en janvier 1956 ; clerc d’avocat à Fribourg (Suisse), militant de la FUOSR.

Jules Schneider fut membre depuis 1905 au moins du Cercle des travailleurs et du Parti socialiste fribourgeois, mais sur des positions socialistes révolutionnaires (il était un des animateurs de l’Union ouvrière affiliée à la FUOSR) et résolument anti-parlementaires.

Le 14 novembre 1905, le Cercle des Travailleurs, estimant que "l’intrusion de l’élément anarchiste nuit à la marche de la société", convoqua Ragon, Erlebach et Schneider. Ce dernier, "étant lui-même socialiste révolutionnaire, se solidarisa avec les camarades cités, ceci en vertu du principe de la liberté de conscience".

Dans ses articles de la Voix du Peuple de Lausanne, il partait en guerre contre le Parti socialiste et ses dirigeants, mais ne démissionna qu’en septembre 1908.

Il collabora ensuite au Réveil anarchiste. En octobre 1909, il parla à un meeting à Neuchâtel protestant contre l’assassinat de Francisco Ferrer ; le 1er mai 1913, il fut un des orateurs à Genève. Il publia aussi un article, "L’amour et la haine", dans l’Almanach du travailleur pour 1914, publié à Lausanne.

En 1911, il préfaça les mémoires de Joseph Meckler envoyés pour publication au Parti socialiste, lequel s’indigna contre la préface où Schneider parlait de " ce vieux militant qui croit encore à la rénovation sociale par le bulletin électoral, alors que la pourriture politique me donne, à moi, la nausée".

En 1942, pour le 70e anniversaire de Bertoni, il lui écrivit une lettre qui fut publiée dans la série clandestine du Réveil.

SOURCES : Chantier biographique des anarchistes en Suisse — Pierre Jenny, Du noir au rouge. La mémoire ouvrière fribourgeoise : à travers la vie et les écrits de Joseph Meckler (1870-1914), Fribourg 2005

Marianne Enckell

P.S. :

Source : dictionnaire Maitron




Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.53