Bandeau
Fragments d’Histoire de la gauche radicale
Slogan du site
Descriptif du site
Présentation des textes du livre "Entre le premier et le deuxième Congrès de l’IC" - Pierre Broué
Article mis en ligne le 27 mars 2019

par ArchivesAutonomies

Ce deuxième volume de la série "Documents pour l’histoire de la IIIe Internationale" est consacré à la période qui s’étend de mars 1919 à juillet 1920, entre son premier et son deuxième congrès [1]

Dans une introduction historique nous avons tenté de retracer les grandes lignes du développement de l’Internationale communiste dans cette période, la construction de son appareil central autour de l’ exécutif de Moscou, ainsi que les tentatives pour constituer en Europe occidentale des organes exécutifs intermédiaires, le secrétariat de Berlin et le bureau d’Amsterdam. Nous avons indiqué les débats politiques qui divisent les militants, la lutte de l’exécutif contre le "gauchisme" et l’"opportunisme", retracé ses premiers efforts pour construire une Internationale du combat.

Les documents réunis ci-dessous sont pour la première fois présentés ensemble dans le même volume et la majorité d’entre eux sont inédits en français.

La première partie rassemble un choix d’actes et documents émanant du comité exécutif - appels, lettres ouvertes, proclamations, adresses - dus le plus souvent à la plume de Zinoviev, son président. Il s’agit pour l’essentiel des textes déjà publiés en allemand dans la deuxième partie du recueil Manifest, Richtlinien, Beschlüsse des ersten Kongresses (traduits dans le premier volume de la série), Aufrufe und offene Schreiben des Exekutivkomitees bis zum Zweiten Kongress. Nous y avons ajouté quelques textes importants parus dans la presse internationale. Nous avons relevé au passage quelques-uns des points importants où la "doctrine" en formation de l’Internationale communiste allait être critiquée par Lénine, puis revue.

La deuxième partie est consacrée aux premiers balbutiements de l’organisation de l’I. C. en Europe, au lendemain du 1er congrès, les "conférences" de groupes et partis communistes tenues à Imola et Francfort-sur-le-Main en 1919, telles qu’elles apparaissent à travers les communiqués et comptes rendus de presse, notamment l’ Avanti, The Call et Workers’ Dreadnought.

La revue Die Kommunistische Internationale et le quotidien du K. P. D. (S) Die Rote Fahne nous ont fourni une sélection de textes émanant du secrétariat d’Europe occidentale (W. E. S.) de Berlin. Outre les lettres ouvertes, circulaires, appels, du secrétariat, le lecteur trouvera dans la troisième partie les "thèses" rédigées par cet organisme en vue du 2· congrès de l’Internationale communiste, retirées de la discussion ultérieurement au bénéfice de celles de l’exécutif, rédigées quelques mois plus tard.

La quatrième partie est entièrement constituée par des textes émanant du bureau d’Amsterdam pour l’Europe occidentale, publiés soit dans son Bulletin en langue anglaise, soit dans des journaux comme Workers’ Dreadnought, The Call, du British Socialist Party, et The Communist du Communist Party of America. On y trouvera notamment les "thèses" du bureau soumises à la discussion de la conférence internationale d’Amsterdam en février 1920, ainsi qu’un compte rendu de cette conférence historique où s’exprima nettement le courant gauchiste dans l’Internationale communiste à peine née.

Pour la cinquième et dernière partie, nous avons réuni des documents qui éclairent à la fois les lendemains de la conférence d’Amsterdam et la préparation du 2ème congrès de l’Internationale à Moscou : rapports de Clara Zetkin et Paul Frölich au congrès du K. P. D. (S), article de Louis C. Fraina commentant la conférence, une lettre de Toman à Serrati, puis les communiqués annonçant la dissolution du bureau par l’exécutif et un commentaire du secrétaire de l’exécutif sur cette dissolution, en juin 1920. On y entreverra un projet mort-né de congrès ou de conférence à tenir en Italie avec l’appui du P. S. I., étudié à la conférence de Milan. Nous avons joint à ces différents textes deux articles de Zinoviev qui constituent de véritables directives ou, si l’on préfère, un "ordre de bataille" en vue de la transformation de l’Internationale communiste au travers de la préparation et de la tenue de son deuxième congrès. Le lecteur curieux pourra éventuellement compléter cette partie par la lecture des articles et textes de Lénine dans la période de préparation au congrès, afin de mieux comprendre la préhistoire des 21 conditions, lesquelles seront traitées dans le troisième volume consacré au 2ème congrès.

Comme pour le premier volume, nous avons essayé d’éclairer ces textes par des notes dont l’objectif est d’assurer les connaissances du lecteur quant au contexte historique, d’éclairer les allusions à des hommes ou des événements qui composaient une actualité bien oubliée aujourd’hui, mais aussi, parfois, d’illustrer, voire de nuancer des affirmations surprenantes pour le lecteur d’aujourd’hui. Nous nous sommes néanmoins efforcé d’éviter les jugements de valeur et nous sommes systématiquement refusé à gloser interminablement sur les "illusions" des dirigeants communistes de l’époque, comme le feront à coup sûr bien des commentateurs de ce recueil : nous croyons en effet honnête de rappeler que, pour notre part, si c’est illusion que de croire à la possibilité de la révolution prolétarienne dans l’Europe du XX° siècle, c’est une illusion qui est nôtre.