Bandeau
Fragments d’Histoire de la gauche radicale
Slogan du site
Descriptif du site
L’absence et ses décorateurs
{Os Cangaceiros}, n°2, Novembre 1985, p. 76.
Article mis en ligne le 13 février 2014
dernière modification le 12 février 2014

par ArchivesAutonomies
logo imprimer

Urbanistes et flics ont toujours etc deux fonctions complémentaires.
On en a une preuve supplémentaire ce soir, où deux architectes viennent nous en raconter côte à côte avec le maire de Rezé. Rezé où l’on expulse en plein hiver des familles trop bruyantes avec l’accord de Floch. Rezé, où la cité du Château est un modèle de quadrillage policier. Rezé. où Roland CASTRÉ a bâti quelques infâmes bicoques HLM, qui ont tous les désavantages des anciennes cités HLM, et conçues de sorte à provoquer l’auto-flicage des voisins.
Car c’est bien là la question : ces cellules sonores - pour lesquelles il faut encore payer ! - prévues pour le seul repos du travailleur, sont désormais construites et reconstruites afin d’interdire tout bruit, toute vie, toute délinquance. (A Rezé, les HLM Castro sont même prévus pour qu’il n’y ait pas de caves, dont on sait quel usage en faisaient les jeunes).
Au Sillon de Bretagne, cet immeuble-prison sorti tout droit du cerveau d’un policier, le chantier de "rénovation" actuel a pour principal objet de cloisonner les couloirs et les cages d’escaliers, par où les jeu­nes du Sillon pouvaient échapper tranquillement aux patrouilles de flics. Pendant qu’en face du Sillon, la mairie achève de faire construire un nouveau commissariat.
C’est bien ça : nous autres prolétaires, parqués dans les réserves de banlieues, dans ta promiscuité la plus totale, soumis sans cesse à la surveillance des flics et ilôtiers, à la dénonciation des voisins-flics, à la menace de l’expulsion pour bruit, on vient en plus nous en raconter sur "l’humanisation des banlieues" !
Perfectionnement du flicage, voilà ce que c’est, leur plan "Banlieue 89". Quand on ne peut pas raser les tours, comme aux Minguettes, on bouche les issues au béton, comme au Sillon.
En supprimant caves et terrains vagues, en contrôlant désormais tout l’espace de la banlieue, ils croient forcer les jeunes à aller ensuite avaler les gadgets socio-culturels des éducateurs et autres militants recon­vertis.

MERDE !

N.B. Castro et Cie ont fait leur apprentissage en tant que manipulateurs dans des sectes gauchistes : il y a, 14 ans, ils n’avaient que quelques centaines de militants à manipuler, aujourd’hui ce sont des popula­tions entières de banlieue qu’ils veulent manipuler avec des subventions d’État. Belle promotion !

Quelques indigènes de banlieue
Comité pour le Jumelage St-Herblain-Les-Minguettes

Nantes, le 5 février 1985

P.S. :

Ce tract fut diffusé Ion d’une conférence où étaient présents Roland CASTRÉ, un alter-ego CANTAL-DUPART et FLOCH. maire de REZÉ. Ils reçurent la récompense de leur ignominie sous la forme de bouteilles de sang et de bombes à merde en pleine gueule - Ce que le "Monde Diplomatique" qualifia d’agression !




Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.53