Bandeau
Fragments d’Histoire de la gauche radicale
Slogan du site
Descriptif du site
Réponse à une question du G.O.A. ou "enquête sur une organisation communiste au-dessus de tout soupçon"...
{Autonomie pour le communiste}, n°4, 2 Juin 1979, p. 3.
Article mis en ligne le 9 mai 2013
dernière modification le 18 novembre 2013

par ArchivesAutonomies
logo imprimer

"Il est aussi raisonnable de représenter une espèce d’emprisonnement par une autre que de représenter n’importe quelle chose qui existe réellement par quelque chose qui n’existe pas..."

Daniel DE FOE

Le G.O.A. était inquiet dans Autonomie n° 3 de réussir à compter sur les doigts d’une main les militants-tantes qui défilaient derrière la banderolle de l’OCT à la manif traine-galoches du 1er Mai... A part faire remarquer que le G.O.A. doit être atteint sérieusement de thalidomidie et devrait songer très vite à se faire soigner dans l’intérêt du Mouvement pour avoir plus de cinq doigts à chacune de ses mains, il est tout à fait possible de le renseigner pour qu’il puisse compléter ses fiches terminales comme il en fournit très expressément la demande...
Le IIIe et probablement dernier congrès de l’OCT a eu lieu fin Avril et a entériné l’éclatement de cette organisation dont la seule vraie réussite aura été de battre les records en matière de scissions dans l’histoire de la petite gôche... Bien qu’il y ait eu officiellement cinq courants de constitués et les "indépendants" se situant aux marges du cinquième, ce congrès a de fait consacré la coupure en deux de cette organisation... Le courant 1 a déjà claqué la porte pour aller s’enliser dans un maoïsme à la sauce albanaise... La tendance 2 et le courant 3 ont fusionné après le congrès et viennent juste de décider de leur entrée à la LCR en Octobre prochain, le Courant 4, composé des dirigeants historiques du courant Revo ! a pris une baffe monstrueuse et n’a comme solution que de composer avec le bloc Tendance 2/Courant 3...
Quand à la majorité relative de l’OCT, elle s’est située sur les positions du Courant 5, courant extrêmement hétérogène mais qui malgré les limites néo-léninistes de son projet développe des pratiques et explications permettant le débat vis-a-vis des camarades de l’aire des autonomies... Ces camarades étaient, par exempte, le 23 Mars en tête de manifestation et participèrent avec leurs moyens aux affrontements, alors que tes militants du Courant 3 présents s’étaient regroupés dans les rangs de la LCR...
De fait, aujourd’hui, l’OCT n’existe plus en tant qu’organisation... Depuis son congrès de
nombreux militants l’on déjà quittée qui ont rejoint ou sont en voie de le faire l’autonomie... C’est le cas à Caen, Paris, etc... Avec ces camarades il faut mener le débat avec toutes les difficultés qu’il peut comporter, mais là ne doit pas être le problème... Nous ne pouvons pas opter pour le chemin de la facilité !
Les militants-tantes de l’OCT qui étaient sous leur banderolle le 1er Mai étaient ceux et celles qui demeurent dans la galère pour conserver le sigle et ainsi négocier le plus possible dans leur sens la fusion avec La Ligue qui ne sera qu’une fusion d’appareils sans lendemain sur le dos des luttes en cours... Les militants de l’OCT n’ont pas su tirer jusqu’au bout le bilan de l’échec de la fusion OC-GOP/OCR ! en 1976 et la constitution par la suite du Courant A qui quitta l’organisation lors de son Ile Congrès en Décembre 1977/
Voici donc le G.O.A. renseigné en quelques lignes sur cette étrange affaire qui lui procurait tant de sueurs... Maintenant pour plus de renseignements il peut toujours aller consulter lui-même les camarades de l’OCT en rupture de ban néo-léniniste afin de, pourquoi pas, leur proposer de travailler dans ses services...
Pour le service des Renseignements Généraux du G.O.A.

[/Un ex-militant OCR !/OCT de 73 à 78/]




Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.53