Bandeau
Fragments d’Histoire de la gauche radicale
Slogan du site
Descriptif du site
"Marge et les pesetas
{Marge}, n°1, Juin 1974, p. 7.
Article mis en ligne le 26 juin 2013
dernière modification le 18 novembre 2013

par ArchivesAutonomies
logo imprimer

Ce n’est pas un mystère, "Marge" a pu être créé grâce à l’argent que l’on a réussi à réunir en organisant des collectes.
Mais ce n’est pas parce que le premier numéro est sorti que l’avenir de "Marge" se trouve ainsi assuré, loin de là... Aussi sommes-nous déterminés à foutre en l’air le mur du fric et gagner la bataille de l’argent. Pour cela, nous avons besoin du concours de chacun. Ce qu’il faut, c’est que tous ceux qui trouvent que "Marge" en vaut la peine s’abonnent au jour­nal. L’abonnement a été fixé à 20 F. Pour assurer à "Marge" un avenir certain, il faut 2 000 abon­nements : c’est encore une bataille à gagner, et nous devons la gagner. Nous ne faisons pas des demandes particulières concernant des abon­nements de soutien, mais appelons simplement tous ceux qui s’abonnent à donner plus que ces 20 F, dans la mesure où leurs moyens le leur permettront.
Il va sans dire que nous avons l’intention, dans la mesure où nous "croulerons" sous le fric de faire devenir "Marge" hebdomadaire et, pourquoi pas, quotidien...
Cela dit, dans un premier temps, nous vise­rons principalement à améliorer "Marge" non pas tellement au niveau de sa forme, mais essen­tiellement sur le nombre de pages afin de per­mettre la parution de plus en plus nombreuse d’articles provenant soit de groupes, soit de mar­ginaux isolés.
Par la suite, d’autres projets parallèles au journal verront peut-être le jour. A savoir et par exemple la sortie le plus souvent passible de numéros spéciaux de "Marge", les cahiers de "Marge", dont la parution serait trimestrielle et aussi la création d’une maison d’édition qui per­mettrait d’éditer tous les ouvrages rejetés parce que trop marginaux, bien évidemment, aux yeux de ces maisons.
Nombreux sont ceux qui se sont vus retourner leur manuscrit parce que jugés inintéressants d après les critères de ces messieurs les éditeurs.
Mais ne rêvons pas et ne nous laissons pas aller à dire des choses qui ne seraient pas réa­lisables matériellement.
Il n’est pas vrai que nous pourrons, le jour où cette maison d’édition existera, si elle existe, éditer tout le monde. Ce que nous pouvons dire, c’est que ce sera fonction de nos possibilités matérielles. Plus elles seront grandes, plus ce sera réalisable.
Dans notre société, l’argent est indispensable ; puisque pour le moment II ne nous est pas pos­sible de faire autrement, nous sommes décidés à avoir le plus d’argent possible afin de com­mencer à construire déjà la société que nous désirons.
Pour soutenir "Marge", pour participer à son développement, vous pouvez déjà le faire en nous envoyant de l’argent.

"MARGE"




Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.53