Fragments d’Histoire de la gauche radicale
Slogan du site
Descriptif du site
Salut les traîne-savates !
{Marge}, n°3, Septembre-Octobre 1974, p. 8.
Article mis en ligne le 27 juin 2013
dernière modification le 18 novembre 2013

par ArchivesAutonomies
logo imprimer

C’est vraiment dégueulasse ce système. Tout augmente, les ioisjrs de même. Alors, le 14 septembre, pour combler le vide grandis­sant, nous sommes allés traîner nos pompes (funèbres) du côté de la Bastoche. Il y avait, paraît-il, un voyage organisé, mais sur la place nous nous sommes rendus compte que nous nous étions encore faits dupés : c’était un en­terrement.
Est-ce que les larmes de crocodile et les bonnes actions déculpabilisantes de "solidarité" sont un danger réel pour Pinocchio-hochet et ses souteneurs yankees ? D’ailleurs, c’est une mystification. Marcher pour Allende ou Pinochet, c’est toujours marcher pour le Capital. L’expérience chilienne était dès le dé­part vouée à l’échec, car de quel échec s’agit il ?... encore de l’échec d’une forme du Capi­tal. Ce système sait s’accommoder à toutes les sauces : "mettre Franco-Mao-Pompidou-Castro... y ajouter un peu de démagogie, une pincée d’idéologie, un soupçon de connerie ; mélanger et faire cuire à petit feu et faire revenir... : toujours la même chose."
... Seule la détermination totale, quotidien­ne et lucide permettra d’en finir avec toute aliénation où qu’elle soit.

(A suivre : un article de fond sur le Chili.)
Des réfugiés parisiens.




Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.53