Bandeau
Fragments d’Histoire de la gauche radicale
Slogan du site
Descriptif du site
Attendre
{Marge}, n°7, Août-Septembre 1975, p. 3.
Article mis en ligne le 15 juillet 2013
dernière modification le 18 novembre 2013

par ArchivesAutonomies
logo imprimer
J’attends depuis longtemps
Avec le mur au bout
N’espérant plus rien
En ce rien mon espoir,
L’espoir de vouloir être
Même si je ne suis pas.
J’ai vu, rêvé, aimé, vécu, espéré...
Ils m’ont dit c’est la vie.
Ils m’ont mis en prison,
J’ai dit atteinte à la lumière.
Ils m’ont lâché pour me reprendre,
J’ai dit atteint à la logique.
Ils m’ont poussé à voler.
J’ai dit atteinte à l’ordre établi.
Ils m’ont sauvé, réparé, prolongé,
J’ai dit atteinte à l’espérance.
Ils m’ont fait admettre l’inadmissible.
J’ai dit atteinte au libre arbitre.
Ils m’ont fait plier les genoux, baisser la tête,
J’ai dit atteinte à la dignité.
Ils m’ont dissimulé leur pourriture,
J’ai dit : cela ne sont pas très bon.
Ils m’ont dissimulé la vraie beauté, au profit de la leur,
J’ai dit il manque quelque chose.
Ils m’ont mis au monde,
J’ai dit atteinte à la liberté,
A présent je ne dis plus rien,
Il n’y a plus rien à dire,
Je crie, je hurle : vengeance,
vengeance pour les opprimés,
vengeance pour les affamés,
vengeance pour les condamnés,
vengeance pour les suppliciés.
J’ai choisi d’être ennemi de l’intérieur
Je ne pardonnerai pas,
Je ne réformerai pas,
Je ne convaincrai pas,
Je leur ferai payer :
leur rire, leur honte, leurs mensonges,
leur violence et leur crime,
Jusqu’à ce qu’ils me conduisent au mur
Pour leur "liberté".

Waiter JONES, Mai, 169-975, La Santé.




Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.53