Fragments d’Histoire de la gauche radicale
Slogan du site
Descriptif du site
J’aime quand c’est cool...
{Marge}, n°13, Novembre-Décembre 1977, p. 6.
Article mis en ligne le 27 juillet 2013
dernière modification le 18 novembre 2013

par ArchivesAutonomies
logo imprimer

J’aime quand c’est cool, j’ai envie d’être douce
et que ma voix
sois tranquille... Mea culpa
Je suis une femme... Mea culpa
Et puis je n’ai ni discours, ni vocabulaire !
De toute façon depuis le temps qu’on me dit de la fermer, je manque un peu d’entraînement.
J’ai la fièvre ce soir alors dans ma tête ça se bouscule.
Ma sœur, elle, mange des champignons vénéneux. Y en a d’autres qui alpha-bêtisent en public.
- Toi ,le malcastré, on t’envoie aux assises pour ce viol qu’on n’a cessé de perpétrer sur toi.
- Et toi : Avais-tu besoin de lui couper les couilles ?
Tu le sais bien pourtant que la justice est là pour s’occuper de ça !
Tu sais bien... la justice... le quadrillage... la mort lage... la mort
Je suis morte-née. On m’a appris à tuer mes désirs. Je suis même passée maîtresse dans l’art de l’auto répression, de l’orgasme raté.
Tu sais bien... c’est la putain de morale judéo- chrétienne et ses adeptes bien-pensants.
Je suis morte-née. On m’a pris mon corps, ma parole, mes gestes, mon espace.
Tu sais bien... c’est l’organisation des désirs, c’est la loi et ses moutons à bonne conscience.
J’ai la fièvre ce soir alors dans ma tête ça fait mal.
C’est que j’ai envie de sentir moi ; de jouir et que cela ne s’arrête jamais plus...
J’ai des visions de sang où j’exécute mes assas­sins légaux. Question de vie ou de mort... légi­time défense... qu’ils crèvent..
J’ai la fièvre ce soir alors maintenant dans ma tête ça éclate et l’odeur de mon sexe a des reflets de cuivre...

Grisoune JONES.




Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.53