Bandeau
Fragments d’Histoire de la gauche radicale
Slogan du site
Descriptif du site
Jean Labourde
{Le Drapeau Rouge}, n°1, 12 Avril 1919
Article mis en ligne le 7 novembre 2013
dernière modification le 20 octobre 2013

par ArchivesAutonomies
logo imprimer

Le groupe communiste français de Moscou vient d’éprouver une perte douloureuse. Sa secrétaire, la camarade Jeanne Labourbe, a été fusillée le 2 mars à Odessa par les gardes- blancs russes et par les officiers réactionnaires français envoyés par Clémenceau en Ukraine pour écraser le gouvernement des ouvriers et des paysans.
Jeanne Labourbe arrêtée dans la soirée du 1° mars fut mise à mort, sans enquête, sans jugement, en même temps que neuf ou dix personnes arrêtées avec elles. Seul un camarade serbe a pu par miracle s’échapper sur le lieu même de l’exécution au cimetière d’Odessa. Il est arrivé à Kiev et nous a raconté les traitements abominables qui furent infligés par les assassins à notre malheureuse amie et aux autres victimes.
Jeanne Labourbe, institutrice française à Moscou, avait vouée son existence à l’affranchissement des masses prolétariennes. Elle avait participé à l’action du parti polonais d’extrême-gauche, à la Révolution Russe de 1905 et dès les premiers jours de la Révolution d’Octobre elle avait travaillé de toute son énergie pour la propagation des idées communistes dans les milieux de langue française. Fondatrice du groupe communiste français de Moscou elle était pour tous ses camarades le modèle du dévouement, de l’abnégation et de la vaillance.

P.S. :

Texte publié dans le Recueil de textes du Parti Communiste de France (1919) par la revue Invariance. Pour tout renseignement concernant ces textes, leur origine, leur contenu, nous vous invitons à prendre contact avec Jacques Camatte.




Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.53