Bandeau
Fragments d’Histoire de la gauche radicale
Slogan du site
Descriptif du site
Confusionnisme ?
{Le Communiste}, n°10, 2e année, 12 Septembre 1920
Article mis en ligne le 7 novembre 2013
dernière modification le 29 octobre 2013

par ArchivesAutonomies
logo imprimer

Dans le Libertaire, le camarade Content juge utile de dénoncer les "anarchistes en rupture d’anarchie" qui militent dans des groupements révolutionnaires autres que la F.A.
Comme j’ai cru nécessaire de défendre ici la cause du Communisme intégral, et que par cela même, je suis un de ces galeux à la mentalité spéciale, qui croit que le salut peut être même à côté de l’église... anarchiste, je vais répondre très brièvement.
Je suis de coeur et d’idées (et ce n’est pas d’hier) anarchiste, mais anarchiste communiste et j’ajouterai révolutionnaire. Car il y a d’autres variétés d’ anarchistes : il y a ceux qui sont communistes sans être révolutionnaires ; il y en a qui veulent réaliser leurs conceptions au sein même de la société bourgeoise et pour cela, préconisent une sorte de coopératisme de production.
Il y a en d’autres qui sont tellement absorbés par la culture et la contemplation de leur Moi, qu’ils n’ont pas le temps de prêter l’oreille aux faits extérieurs et ne professent pour les "fous révolutionnaires" que nous sommes qu’une ironie méprisante jusqu’au jour... mais passons !
Pour éviter toute équivoque, n’est-il pas logique que des Communistes révolutionnaires se groupent par affinité [1] pour faire à la masse des mécontents ou dissidents du socialisme et du syndicalisme la propagande nécessaire qui leur évitera de tomber entre les mains des "Com­munistes" autoritaires, centralistes, socialistes étatistes enfin qui n’auront fait que changer d’étiquette pour réaliser leurs ambitions de politiciens ?
Est-ce là le crime suffisant pour mériter le point d’interrogation excommunicateur ?
En toute sincérité, je ne le pense pas. En tout cas, si je m’abuse, le camarade Content peut être assuré qu’aucune ambition autre que de servir la cause révolutionnaire ne me fait agir et que si les craintes exprimées par Malatesta semblaient un jour se réaliser, nous serions tous avec lui pour combattre le despotisme.

Pierre MUALDES.

Notes :

[1Il est bien entendu que je ne fais allusion qu’au seul Parti Communiste.

P.S. :

Texte publié dans le Recueil de textes du Parti Communiste de France (1919) par la revue Invariance. Pour tout renseignement concernant ces textes, leur origine, leur contenu, nous vous invitons à prendre contact avec Jacques Camatte.




Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.53