Fragments d’Histoire de la gauche radicale
Slogan du site
Descriptif du site
Grève contre l’ennui
{Archinoir}, n°3, s.d., p. 45.
Article mis en ligne le 1er décembre 2013
dernière modification le 29 novembre 2013

par ArchivesAutonomies
logo imprimer

(Tract distribué dans un lycée de Valence )

Les profs font grève
les parents d’élèves font grève (par enfants interposés)
Tous les magouilleurs politicards, syndicalistes, idéologues, justifient ce qu’ils font "pour nous" : augmentation du prix des pensions, pénurie d’effectifs, "démentellement" (chic) de l’enseignement, etc...
Et nous ? Nous, les élèves, aux "pourquoi" ils font grève, on n’aurait que le droit de fermer notre gueule, de ne pas dire que lorsqu’on nous fait grévistes c’est pour nous échapper durant un jour à l’ennui produit par nos mornes études, notre survie dans le bahut ?
Que c’est sécher collectivement des cours fossoyeurs de notre vie ?
ON peut se rendre compte que ce décalage entre les raisons invoquées par les "responsables", et la situation ressentie par les intéressés, est semblable pour les jeunes travailleurs en grève. .
Lycéens et jeunes travailleurs ont en commun de s’emmerder sur les lieux de leur misère, et de désirer en sortir. Devenant ainsi des anti-lycéens et des anti-travailleurs pouvant alors s’allier réellement pour combattre un pouvoir découvert dans la rue occupée.
Lorsqu’une grève est déclenchée ou lorsque vous séchez un cours, inscrivez comme motif : GRÈVE CONTRE L’ENNUI QUOTIDIEN PRODUIT PAR LE BAHUT, ainsi que l’on fait quelques copains le 18 Avril.

TOUT CE QUI COMBAT L’ENNUI EST UN PLAISIR.

TOUT CE QUI EST PLAISIR EST RÉVOLUTIONNAIRE




Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.53