Bandeau
Fragments d’Histoire de la gauche radicale
Slogan du site
Descriptif du site
Les clandestins
Camarades, n°2/3, Avril-Mai 1975, p. 63.
Article mis en ligne le 18 avril 2014

par ArchivesAutonomies

L’IMMIGRATION CLANDESTINE DANS LE MONDE

L’article de J. Houdaille et A. Sauvy dans Population (Juil.-Oct. 74) apporte sur le sujet des précisions utiles. Essentiellement sur l’étendue du phénomène des clandestins, devenus un trait structurel des économies capitalistes déve­loppées. Les "sans-papiers" une toute petite minorité. dit-on. L’ennui c’est que la société capitaliste est faite de l’addition de ces multiples petites minorités et qu’elles forment une énorme portion de la classe ouvrière col bleu ou blanc.

Allemagne : avant l’été 150 à 300 000 sans-papiers, soit 5 à 12% de la main d’oeuvre immigrée.
Belgique : 70 000.
Suisse : 10 000 tous saisonniers.
France : ? (au moins 150 000 !).

Mais là comme ailleurs ce sont les États-Unis qui don­nent le la. 1 million selon le Ministère de la Justice, 2 se­lon d’autres sources. Immigration parfaitement connue puisque l’inscription à la Sécurité Sociale est obligatoire. Mais pour faire peur il y a des arrestations sans expulsions. En 67, 200 000 pour séjour illégal : 80% de sans-papiers, 13% n’ayant pas renouvelé les leurs. En Californie sur 250 000 ouvriers agricoles 20 % de clandestins payant la Sécu, et mê­me la cotisation syndicale... 100 000 clandestins dans la restauration, les services. Ils sont essentiellement mexicains. Salaires au Mexique (sal. horaire moyen) / 6 pesos soit 2,40F contre 2,5 dol. = 12,40F aux États-Unis. Immigration sauvage en Argentine également : 350 000 contre 571 000 réguliers, tous régularisés en 70.
Conclusion des auteurs de l’article : "Une liberté géné­ralisée de mouvement et surtout de travail dans le monde qui n’est pas sans attraits, n’est envisagée par aucun pays et ne tarderait pas à conduire à des situations très difficiles". Les difficultés dont parlent les auteurs de l’article seraient sans doute celles des capitalistes et du système mondial de l’impérialisme lequel pourrait bien se résumer à des différences de niveaux de salaire !