Marche des sidérurgistes à Paris - 23 mars 1979

mercredi 18 décembre 2013
par  Archives Autonomies

Rush sur la marche des sidérurgistes lorrains à Paris, le 23 mars 1979, trouvé sur le site Ciné-archives qui accueille les Fonds audiovisuels du PCF

Cette vidéo est a-chronologique, c’est-à-dire qu’elle ne restitue pas le déroulement réel des évènements qui ont eu lieu le 23 mars 1979. Voici une mise en contexte, presque plan par plan. Les saut en avant et retour en arrière sont indiqués ainsi que l’heure approximative au moment où chaque plan a été filmé. Le minutage n’est pas celui de Youtube mais celui incrusté dans la vidéo.

01:00:00:00 à 01:00:16:00 : Plan d’une zone industrielle. Très certainement en Lorraine. Au vu des plans suivants, il s’agit très probablement d’installations sidérurgiques de Longwy.
01:00:16:01 à 01:01:10:00 : Plusieurs plans sur le départ d’un convoi d’ouvriers sidérurgistes de Longwy vers Paris.
01:01:10:01 à 01:01:31:00 : Deux plans à Paris montrant des collages d’affiches.
01:01:31:01 à 01:01:36:15 : Plan sur la place de la République pavoisée au couleurs de la CGT. Ces images sont probablement prises vers 12-13h voir plus tôt, avant l’arrivée des manifestants.
01:01:36:16 à 01:01:47:12 : Plan d’un important cortège de manifestants qui arrive sur la Place de la République par le boulevard Beaumarchais. Pour mémoire, la CGT qui est à l’origine de la manifestation a organisé la marche du 23 mars 1979 sur le modèle des marches de la faim des années 1930. Cinq cortèges sont censés se formés dans plusieurs villes de la banlieue parisienne - Pantin, Saint-Denis, Saint-Ouen, Montreuil et Ivry - et converger vers la place de la République, point de départ de la marche qui doit ensuite aller jusqu’à la place de l’Opéra Garnier. Il doit s’agir ici du cortège venant d’Ivry ou de celui de Montreuil. Parmi les manifestants se trouvent de nombreux sidérurgistes, reconnaissables à leur casques blancs, qui chantent "L’Internationale". Un manifestant avec une grosse caisse rythme les slogans. Le plan est très certainement pris vers 13-14h, au moment où les cortèges de banlieue atteignent la place.
01:01:47:13 à 01:01:55:00 : Plan sur le cortège de la CGT-Cheminots de Longwy au moment où il passe devant le Porte de Saint-Denis. Le slogan que l’on entend en fond est allemand ("Hoch die Internationale Solidaritäte") et provient certainement de la délégation sidérurgiste allemande présente en nombre à la manifestation du 23 mars (Il s’agit probablement du groupe avec des casques rouges que l’on aperçoit au centre de l’image, à gauche de la banderole). Il est difficile de dire quand ces images ont été tournées. Probablement vers 16h.
01:01:56:00 à 01:02:12:10 : Plans sur différents cortèges qui s’engagent sur le boulevard Saint-Martin, entre la place de la République et la Porte Saint-Martin. Ces images sont certainements prises vers 16h-16h30. Quelques slogans, dont certains sont inaudibles ("Union-Action-Avec la CGT")
01:02:12:11 à 01:02:17:20 : Plan sur la marche au moment où plusieurs cortèges s’approchent de la Porte Saint-Martin, sur le boulevard du même nom. Filme après 16h-16h30
01:02:18:00 à 01:02:25:22 : Plan sur des Gendarmes mobiles, tout près de la Porte Saint-Martin. Plan très certainement filmé vers 16h-16h30 juste après des affrontements entre autonomes et service d’ordre de la CGT.
01:02:26:00 à 01:02:31:03 : Plan filmé vers 17h45-18h, à l’intersection de la rue Rougemont et du boulevard Poissonnière . Des autonomes, sidérurgistes et émeutiers ont érigé une barricade à proximité du siège de du journal L’Humanité, à l’aide de matériaux glanés sur le chantier d’une station de métro (visible sur la gauche de l’image). Le slogan crié par les manifestants installés derrière la barricade est malheureusement inaudible.
01:02:31:04 à 01:02:38:05 : Plan sur des policiers des Compagnies républicaines de sécurité devant le Théâtre du Gymnase Marie Bell sur le boulevard Bonne-Nouvelle. Les policiers se trouvent derrière la barricade ainsi on entend très disctintement la voix, très certainement d’un policier hors-champ prononçant la phrase "Il en reste là-bas".
01:02:38:06 à 01:02:50:24 : Plan sur des CRS, des policiers en civil et des passants qui démontent la barricade. Les images sont probablement filmés quelques minutes après le plan précédent.
01:02:51:00 à 01:03:01:24 : Plan filmé vers 16h30. On peut y voir la charge de plusieurs centaines d’autonomes contre une unité de CRS positionnée rue Auber. Le zoom de la caméra permet de constater que quelques autonomes et sidérurgistes sont arrivés au contact et que les forces de l’ordre recule. En contrabas, non visible sur les images, des autonomes s’attaquent aux vitrines du café de la Paix. C’est aussi certainement à cet instant que un ou deux petits engins explosifs sont jetés sur les policiers, faisant plus d’une dizaine de blessé du côté des forces de l’ordre.
01:03:02:00 à 01:03:08:24 : Plan filmé quelques instants plus tard. La place de l’Opéra commence à être noyée sous les lacrymogènes des unités de police qui tentent de se dégager.
01:03:09:00 à 01:02:14:24 : Plan filmé vers 16h30-17h, où l’on voit le magasin Lancel, situé à l’angle du boulevard des Capucines et de la place de l’Opéra, dont les vitrines ont été cassées. On aperçoit quelques flammes à l’intérieur du magasin.
01:03:15:00 à 01:03:25:00 : Plan filmé quelques minutes après le précédent qui montre la charge des CRS au même endroit. Dans le fond de l’image, on peut voir une masse assez importante de manifestants qui refluent.

Retour en arrière dans la chronologie

01:03:42:00 à 01:04:03:24 : Plan de l’arrivée du cortège de Manufrance sur la place de la République par le boulevard Beaumarchais. Filmé vers 15-15h30.
01:04:04:00 à 01:04:45:24 : Plan sur d’autres cortèges de manifestants qui arrivent sur la place de la République. Slogan : "C’est Giscard, c’est…… qui trahissent la nation. Avec la CGT nous garderons l’acier" et "C’est Helmut, c’est Carter, qui conduisent la trahison. Avec la CGT nous garderons l’acier".
01:04:46:00 à 01:05:21:24 : Plan sur un cortège de sidérurgistes chantant "L’Internationale" qui arrive sur la place de la République, vers 13-14h.
01:05:22:00 à 01:05:33:24 : PLan sur des cortèges de manifestants qui arrivent sur la place de la République, vers 13-14h.
01:05:34:00 à 01:05:35:24 : Plan sur un groupe de sidérurgiste, boulevard Beaumarchais, à proximité de la place de la République, vers 13-14h.
01:05:36:00 à 01:05:42:24 : Plan sur un cortège CGT-CFDT, boulevard Beaumarchais, à proximité de la place de la République, vers 13-14h.
01:05:43:00 à 01:05:53:24 : Plan rapproché sur des cortèges de manifestants, boulevard Beaumarchais, à proximité de la place de la République, vers 13-14h.
01:05:54:00 à 01:07:21:24 : Différents plans de manifestants sur le boulevard Beaumarchais qui arrivent sur la place de la République vers 13-14h
01:07:22:00 à 01:07:33:24 : Plans sur différents cortèges qui s’engagent sur le boulevard Saint-Martin, entre la place de la République et la Porte Saint-Martin. Ces images sont certainements prises vers 16h-16h30.
01:07:34:00 à 01:07:42:24 : Flot de manifestants s’écoulant sur le boulevard Saint-Martin depuis la place de la République, vers 16h30.
01:07:43:00 à 01:07:59:24 : Plan sur des Gendarmes mobiles, sur les trottoirs du boulevard Saint-Martin. Ils sont copieusement insultés par les manifestants. "Fumiers", "Ordures", "Fainéants", "Assassins", etc…
01:08:00:00 à 01:08:04:24 : Plan sur des manifestants sur le boulevard Saint-Martin.
01:08:05:00 à 01:08:23:24 : Plan sur des Gendarmes mobiles qui stationnent sur le trottoirs. Il m’est difficile de dire à quel endroit. On remarquera qu’ils ne sont pas casqués. Les images doivent dont avoir été filmées vers 16h30, au moment où il n’y a pas encore d’affrontements entre la place de la République et l’intersection Boulevard Haussmann, boulevard des Italiens et Boulevard de Montmartre.
01:08:24:00 à 01:08:37:24 : Plan sur des CRS casqués. Difficile de dire, là-aussi, où ce plan a pu être filméé. Peut-être sur le boulevard Saint-Denis ? Certainement, après la porte Saint-Martin. La caméra montre ensuite le flot des manifestants qui continue de défiler sous quelques applaudissements.
01:08:38:00 à 01:08:46:24 : Plan filmé vers 18h. On y voit plusieurs dizaines d’autonomes qui sont en train de construirent la barricade sur le boulevard Poissonnière, à proximité du siège du journal L’Humanité.
01:08:47:00 à 01:08:48:24 : Plan sur les forces de l’ordre positionnés à quelques dizaines de mètres de la barricade en construction.
01:08:49:00 à 01:09:01:24 : Plan sur les autonomes qui construisent la barricade avec le matériel de chantier du métro. Un autonome s’avance et crie "Barrez-vous les photographes. Barrez-vous. Barrez-vous". On peut voir que de nombreux autonomes sont casqués.
01:09:02:00 à 01:09:27:24 : Nouveau plan sur la barricade en cours de construction. À la fin du plan, on peut voir que la police semble commencer à faire mouvement, plusieurs autonomes revenant en courant se réfugier derrière leur éphémère fortification. On remarquera l’autonome agitant un drapeau noir.
01:09:28:00 à 01:09:28:24 : Plan sur les autonomes installés derrière la barricade.
01:09:29:00 à 01:09:32:24 : Plan sur les forces de l’ordre, probablement des CRS, qui s’apprêtent à charger.
01:09:33:00 à 01:09:39:24 : Plan sur la barricade et les autonomes réfugiés derrière elle. On n’entend que la fin d’un slogan ("… Autonomie !" "Autonomie …)
01:09:40:00 à 01:09:44:24 : Plan sur la fuite des autonomes par la rue du Faubourg Poissonnière après la prise à revers de la barricade.
01:09:45:00 à 01:10:30:24 : Série de plan sur des CRS. Devant le Théâtre du Gymnase Marie Bell et sur le boulevard Bonne-Nouvelle. On remarquera quelques policiers en civils parmi les CRS, dont certains sont casqués. On voit un CRS avec un drapeau rouge ("Prise de guerre" ?). De manière générale, on peut observer que le boulevard Bonne-Nouvelle est investit par les forces de l’ordre. On entend distinctement le bruit d’un hélicoptère survolant la scène.
01:10:31:00 à 01:10:47:24 : Plan très intéressant. Il montre le dispositif policier après la prise de la barricade, à l’intersection de la rue du Faubourg Poissonnière et du boulevard Poissonnière. Un groupe de CRS est positionné à l’entrée de la rue Poissonnière. Un autre à l’entrée de la rue du Faubourg Poissonnière. Enfin, un troisième groupe de CRS est sur le boulevard, tourné vers l’ouest. Ces positions nous permettent de dire que le plan a été filmé vers 18h-18h15, au moment où plusieurs groupes d’autonomes et de sidérurgistes refluant de la place de l’Opéra prennent à revers le dispositif policier. On remarquera sur la gauche de l’écran une demi-douzaine de policiers en civils, casqués et armés de matraques.
01:10:48:00 à 01:11:02:24 : Plans sur le démontage de la barricade par la police.
01:11:02:00 à 01:11:39:24 : Plan sur sur des CRS accompagnant deux véhicules (canons-à-eau, blindés ?)
01:11:45:00 à 01:13:58:24 : Plans sur le retour des sidérurgistes et des manifestants venus de province vers leur cars.

Retour en arrière dans la chronologie

01:13:59:00 à 01:13:31:24 : Plan sur la place de la République pavoisée au couleur de la CGT.
01:14:04:00 à 01:14:19:00 : Plan sur le cortège de la Ligue communiste révolutionnaire. Place de la République, vers 15h.
01:14:20:00 à 01:14:49:24 : Plan large sur le boulevard Saint-Martin et la place de la République alors que le cortège qui doit aller vers la place de l’Opéra est en train de se former. Ces images sont très certainement filmées vers 14h30-15h. On remarquera, à 01:14:39:08, le petit bus, sur e côté gauche de l’image. Il s’agit très probablement d’un véhicule positionné là par les autonomes et qui contient du matériel - casques, cocktails molotv, barres de fers, manches de pioches, banderole, etc… -. Vers 15h-15h15, des affrontements très violents éclateront entre plusieurs dizaines ou centaines d’autonomes rassemblés autour de ce bus et les forces de l’ordre qui s’en étaient approché.
01:14:50:00 à 01:14:56:24 : Plan rapproché sur les autonomes rassemblés au croisement du boulebard Saint-Martin et de la place de la République, à proximité du bus que j’ai évoqué précédemment. On peu remarquer un drapeau frappé du sigle OCL pour Organisation communiste libertaire, de nombreux drapeaux rouges et noirs ainsi que quelques personnes avec des casques.

Saut en avant dans la chronologie

01:14:57:00 à 01:14:57:24 : Plan sur le retour des sidérurgistes et des manifestants vers leurs cars

Retour en arrière dans la chronologie

01:14:58:00 à 01:15:07:24 : Plan sur la barricade en construction sur le boulevard Poissonnière et sur les forces de l’ordre qui s’en approche par le côté ouest.
01:15:08:00 à 01:15:09:24 : Plan sur les CRS qui s’avancent par l’est, sur le boulevard Bonne-Nouvelle, à proximité du Théâtre du Gymnase Marie Bell.
01:15:10:00 à 01:15:18:24 : Plan sur les autonomes s’enfuyant par la rue du Faubourg Poisssonnière pour éviter d’être pris à revers par les forces de l’ordre.

Retour en arrière dans la chronologie

01:15:19:00 à 01:15:23:24 : Plan sur un manifestant qui dérobe un sac du magasin Lancel, place de l’Opéra, vers 16h30.
01:15:24:00 à 01:15:33:24 : Plans sur les dégâts des autonomes.
01:15:34:00 à 01:15:43:24 : Plan sur le croisement de la rue Auber et de la place de l’Opéra. Des restes de cocktails molotov, jetés probablement par des autonomes, sont en train de brûler. On voit quelques autonomes jeter des pierres tandis que le gros des manifestants et des émeutiers se replient face aux premiers jets de grenades lacrymogènes. Des dizaines de personnes s’engouffrent dans le métro. Une voix de femme crie "Il ne faut pas reculer" dans un mégaphone.

Saut en avant dans la chronologie

01:15:44:00 à  : Démontage de la barricade du boulevard Poissonnière.
01:15:52:00 à 01:15:59:24 : Dégâts devant un magasin portant l’enseigne Regali.
01:16:11:00 à 01:16:58:24 : Stigmates des affrontements qui se poursuivent entre autonomes/sidérurgistes et forces de l’ordre. Feu au milieu de la chaussée, voiture en flamme, important déploiement des forces de l’ordre. On remarque vers la fin du plan le bruit d’un lanceur de grenade et la colère d’un officier ("Putain, qui c’est qui balance des grenades, merde !"), ce qui en dit long sur l’état de fébrilité des policiers.
01:16:59:00 à 01:17:17:24 : Plan sur des secouristes portant secours à un homme blessé. Ces images sont certainements filmées vers 20h-20h30, à proximité de la Gare de l’Est, au moment où les forces de l’ordre tente d’isoler et de réduire les derniers groupes d’émeutiers qui se sont refugiés à l’intérieur de la Gare.
01:17:18:00 à 01:17:32:24 : Plan de nuit sur deux hommes, dont un blessé, qui semble être sous la garde de deux CRS. S’agit-il d’autonomes, de sidérurgistes, de simples passants ?
01:17:33:00 à 01:19:08:24 : Plans sur des secouristes qui portent secours à des blessés. On entend distinctement une explosion de grenade vers 01:17:48:00
01:19:09:00 à 01:19 :17:24 : : CRS aux abords de la Gare de l’Est, vers 20h30.
01:19:18:00 à 01:19:35:24 : Charge des CRS qui investissent la Gare de l’Est
01:19:36:00 à 01:20:09:24 : Plan à l’intérieur de la Gare de l’Est. Les CRS auxquels se sont joint des Brigades d’Interventions semblent avoir du mal à gérer la situation. Nombreux cris et sifflements.

Retour en arrière dans la chronologie

01:20:41:00 à 01:20:44:24 : Plans filmé vers 16h30-17h, place de l’Opéra, après la charge des autonomes contre les CRS positionnés rue Auber.
01:20:45:00 à 01:20:59:24 : Des autonomes cassant les vitrines du magasin Lancel, place de l’Opéra, vers 16h30-17h. On entend à plusieurs reprises des lanceurs de grenades lacrymogènes.
01:21:00:00 à 01:21:13:24 : Plan sur quelques manifestants et autonomes devant le magasin Lancel qui commence à brûler.
01:21:14:00 à 01:21:19:24 : Charge des CRS qui repousse les autonomes et les manifestants sur le boulevard des Capucines.
01:21:20:00 à 01:21:33:24 : Barricade en flamme. Les CRS qui chargeaient dans le planprécédent refluent sur la place de l’Opéra.
01:21:34:00 à 01:21:45:24 : Charge des CRS sur la place de l’Opéra. Des pompiers arrivent pour éteindre l’incendie qui a été allumé dans le magasin Lancel.
01:21:45:00 à 01:22:10:24 : Plan qui symbolise le chaos qui règne sur la place de l’Opéra ainsi que la présence de nombreux groupes de manifestants et d’autonomes aux abords de l’Opéra Garnier, y compris vers le boulevard Haussmann. On y voit des policiers charger des manifestants mais dans le sens inverse du plan précédent, vers la rue Halévy où vers 17h, des affrontements extrêmement violents ont éclatés entre forces de l’ordre et policiers d’un côté contre autonomes et sidérurgistes de l’autre.
01:22:19:00 à 01:23:13:24 : Plans sur les dégâts après la manifestation le long du boulevard Montmartre et du boulevard Poissonnière.
01:21:14:00 à 01:21:23:24 : Plan sur un blindé des forces de l’ordre passant devant le magasin Regali.


Commentaires  forum ferme

Brèves

6 août 2016 - Apache (1992-1998)

Nous mettons en ligne les 3 premiers numéros du journal Apache (1992-1998), publication du (…)

24 avril 2016 - Camarades (1974-1978)

Le numéro 1 de ma revueCamarades, publié par le groupe autonome du même nom, est désormais en (…)

24 avril 2016 - Matériaux pour l’Intervention (1971-1972)

Les numéros 4, 5 et 6 de La Stratégie du Refus, série de brochures diffusées par le collectif (…)

26 septembre 2015 - "Autonomie parisienne"

Nous mettons en ligne diverses publications liées à l’autonomie, et plus spécifiquement à (…)

12 septembre 2015 - Matériaux pour l’Intervention (1971-1972)

Les numéros 2 et 3 de La Stratégie du Refus, série de brochures diffusées par le collectif (…)