Bandeau
Fragments d’Histoire de la gauche radicale
Slogan du site
Descriptif du site
Gaillard, la lutte dans l’indifférence
{Prison : journal du GIP}, n°2, Février 1973, p. 7.
Article mis en ligne le 30 mars 2014
dernière modification le 26 mars 2014

par ArchivesAutonomies

Louis Gaillard a recommencé de se nourrir après plus de cent jours de grève. Les médecins craignent qu’il y ait des lésions irréversibles. Louis n’a plus aucun goût pour la nourriture. Son état est station naire et il continue d’être soigné au quar­tier cellulaire de l’Hôpital cantonal de Genève (au secret).
Son action a-t-elle été inutile ? On peut se poser la question, alors que les autori­tés judiciaires et politiques ont manifes­té une indifférence totale pour son sort.
Elles n’ont pris la parole que pour le traiter de menteur et pour dire que tout est parfait ou presque dans leurs prisons. On est loin de la franchise cynique des autorités zurichoises !
La courageuse grève de Gaillard, suivie de divers mouvements de revendications dans les prisons suisses, n’est qu’un début.
Nous avons appris que le système se fiche de nos revendications et que nous ne devons nous en remettre qu’à nous-mêmes.