Fragments d’Histoire de la gauche radicale
Slogan du site
Descriptif du site
Liaisons Dangereuses (1980)

Ce qui suit est un article paru dans CPCA n°9 (septembre 1980) où ce groupe s’est présenté :

"(…) Nous sommes un petit groupe ou plutôt une sorte de réseau de camarades qui veulent simplement s’informer, échanger et confronter nos problèmes, nos idées et nos différentes expériences. Tout cela en vue d’une meilleure compréhension de ce que nous vivons et d’une plus grande solidarité directe dans nos luttes ou dans le soutien à d’autres.
Nous ne nous affichons pas anarchistes mais la prise en charge réelle des luttes de la vie, par celles et ceux qui sont concernés, nous semblent primordiale.
Les discussions de bistrot, ça ne nous suffisait plus, alors on a décidé de tenter de se donner les moyens de nous informer, de comprendre un peu plus, de chercher à contacter d’autres comme nous… On est déjà en contact avec quelque camarades en France et à l’étranger.
Pour cela on se réunit régulièrement, chez les uns ou chez les autres, autour de quoi boire ou manger, et en plus on a décidé de sortir un bulletin qu’on a appelé "Liaisons dangereuses".
Dans cette société, une classe exploite une autre.
La lutte de cette classe exploitée (dont nous faisons partie) peut seule changer cette société.
C’est cette lutte qui nous intéresse, dans tous les domaines et sous toutes ses formes.
Cette lutte ne se résume pas pour nous aux actes spectaculaires (grèves, occupations, sabotages…). Elle est permanente et se retrouve dans les mille refus que l’on peut avoir dans notre vie quotidienne et qui font qu’on ne se laisse jamais réduire à un simple rôle de rouage dans la société capitaliste.
A travers ces milles refus, individuels et collectifs, existe (restons optimistes) un désir de prendre ses affaires en mains. Cette tendance à agir par soi et pour soi nous paraît très importante, pas toi ?
C’est des rapports des exploités avec la société, c’est-à-dire des rapports entre nous, à la foi reproduisant et combattant cette société, dont nous voulons débattre ici.
Ce mouvement ne peut se développer qu’en dehors des chemins traditionnels (institutions politiques, syndicales et autres), sans délégation de pouvoir. Des obstacles à ce mouvement sont le cloisonnement de la vie, la division entre les gens, la répression quotidienne, l’isolement des luttes, entre autres… Nous essayons de comprendre ce mouvement sans chercher à dissimuler nos questions derrière une logique bidon.
Ce bulletin se veut un simple instrument parmi d’autres, à notre petite échelle, d’informations, de contacts directs, d’échanges et pourquoi pas de solidarité…"


Sommaires de Liaisons Dangereuses (1980)

Les articles de cette rubrique

Actus

Guerre, paix et révolution – Louis Bertoni

Quelques camarades m’ont demandé de publier cette conférence, faite à Genève, (...)

Les grands blessés – Louis Bertoni

Pendant une quinzaine, toutes les nuits, à trois heures, a passé en gare de (...)

Sommaires du Réveil anarchiste (1927-1929)

Vingt-huitième année – 1927 Le Réveil anarchiste N°709 –8 Janvier 1927 Pour les (...)

Sommaires du Réveil anarchiste (1930-1932)

Trente-et-unième année – 1930 Le Réveil anarchiste N°787 – 11 Janvier 1930 (...)

Sommaires du Réveil anarchiste (1933-1935)

Trente-quatrième année – 1933 Le Réveil anarchiste N°865 – 14 Janvier 1933 Le (...)



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.53