Bandeau
Fragments d’Histoire de la gauche radicale
Slogan du site
Descriptif du site
Parti Communiste Internationaliste d’Italie

"Le premier novembre 1943, le PC internationaliste sortait le premier numéro clandestin de Prometeo. La coupure du pays en deux, occupé par les armées allemandes d’un côté, et anglo-américaine de l’autre, limitait sa diffusion au nord du pays. Jusqu’en 19445, le PCInt n’eut pratiquement aucun contact avec les groupes "bordiguistes" qui s’étaient formés dans le Mezzogiorno.
Refusant et condamnant la guerre de partisans et tout enrôlement du prolétariat derrière le drapeau italien ou celui de Staline et Togliatti, le PCInt mena un combat difficile, rigoureusement clandestin, tandis qu’il était dénoncé par le parti communiste comme "agent de l’Allemagne et du fascisme".

Cet extrait du chapitre 9 du texte de Philippe Bourrinet : Le courant "bordiguiste" (1919-1999) - Italie, France, Belgique nous montre que l’activité militante du Parti Communiste Internationaliste s’inscrit dans une perspective nettement internationaliste et qu’il a fait sien le mot d’ordre des Communistes Révolutionnaires en 1943 - et ce sans avoir aucun lien physique avec eux : "N’espérez nullement en Roosevelt, Churchill, Staline et au Pape". Pour découvrir et connaître un peu plus ce que fut le Parti Communiste Internationaliste d’Italie, nous invitons les lecteurs à lire le travail de P. Bourrinet ainsi que les numéros du petit journal Prometeo diffusé en pleine guerre.
Les quelques traductions que nous proposons ont été réalisées par François Bochet et publié dans la revue Invariance (juin 1996) [1]

On peut aussi se reporter à un article de la revue Internationalisme n°7 : à propos du 1er Congrès du PCId’Italie pour prendre connaissance des critiques émises par la Gauche Communiste de France en février 1946.


Notes :

[1Pour le contact : François Bochet - 6, le moulin des Chapelles - 87800 Janailhac. Nous rappelons que F. Bochet publie la revue (Dis)continuité.