Bandeau
Fragments d’Histoire de la gauche radicale
Slogan du site
Descriptif du site
Commune de Paris

Le terme de "commune" est issu du Moyen Âge. Il désigne les villes auxquelles des autorités nobiliaires dont elles dépendent accordent un ensemble de franchises politiques, juridiques et civiles. Elles connaissent un développement significatif dans les Flandres, en Italie et en Allemagne où certaines d’entre-elles se rassemblent au sein de la Ligue Hanséatique.
Le phénomène des communes n’est pas uniquement lié aux luttes entre la bourgeoisie naissante des villes et les tenants du système féodal. Il met aussi en lumière l’aspiration des populations urbaines à se libérer de l’emprise des contraintes sociales du temps par l’intermédiaire de l’acquisition de nouvelles libertés politiques et économiques. De ce fait, la "commune" en tant que réalité et qu’horizon politique conserve, jusqu’au XIXe siècle une influence certaine sur de nombreux révolutionnaires et progressistes, au point de resurgir comme forme d’organisation politique bien après la fin du Moyen-Âge.

Le visiteur trouvera rassemblé dans cette rubrique des documents sur deux de ces expériences révolutionnaires marqué par l’"utopie communarde" : la Commune de Paris de 1793 et la Commune de Paris de 1871.


Documents, journaux, brochures et publications diverses sur différentes expériences communales