Bandeau
Fragments d’Histoire de la gauche radicale
Slogan du site
Descriptif du site
Le Réveil anarchiste/Il Risveglio anarchico clandestin

Présentation du Réveil anarchiste/Il Risveglio anarchico clandestin pour la période 1940-1946
 [1]

Le 6 août 1940, le Conseil fédéral prend des mesures contre l’activité communiste et anarchiste : les droits d’association, de réunion et de propagande, même individuelle, sont abolis. L’imprimerie a reçu oralement l’ordre de ne plus imprimer les deux bimensuels ; dans le numéro 1054 du Réveil, daté du 24 août, Bertoni dit ne pas savoir "si ce numéro de notre journal pourra paraître. [...] Toutefois nous n’acceptons en aucun cas d’être exclus de la communauté des pensants et des vivants. Nous savons fort bien que le nouvel ordre de christianisme, corporatisme et paix sociale vise à nous enfermer dans une espèce de léproserie, dont il n’y a déjà que trop d’exemples dans le monde" [2] Les nouveaux décrets "s’appliquent à toutes les activités qu’un anarchiste peut avoir, ce qui le condamne à la mort civile du simple fait de se dire anarchiste [...]. Mais il est un point au sujet duquel on ne peut ni douter ni hésiter : la défense constante et tenace des libertés publiques. Nous n’entendons pas y renoncer, tout en sachant que nous ne pourrons compter sur aucun soutien. La liberté n’a été obtenue qu’à un prix élevé, et doit sans cesse être défendue par ses champions" [3]. Le 23 août, convoqué par un fonctionnaire de police, il est informé officiellement de la lettre du procureur de la Confédération en date du 13 : "la publication du Réveil, périodique anarchiste, étant une activité contraire à l’article 1 de cet arrêté, il est logique de la faire cesser". Bertoni réagit immédiatement en publiant deux circulaires clandestines : "Fussions-nous privés de nos droits civiques, nous n’en garderions pas moins les droits d’association, de réunion, de propagande, de prosélytisme que le nouvel arrêté paraît bien vouloir nous enlever. [...] Nous n’entendons pas devenir des citoyens de deuxième catégorie. Les conditions sociales créent déjà pour les pauvres trop de situations d’infériorité pour que nous acceptions cette monstruosité d’en créer encore de nouvelles. [...] C’est grande pitié de lire toutes les objurgations qui nous sont faites de nous hâter, de nous ruer à la soumission !" [4] Les circulaires seront séquestrées, mais elles avaient déjà été expédiées. Il en est paru trois dans chaque langue, les 7 et 21 septembre et le 5 octobre 1940.

Pour lire la suite du texte...



Nous signalons que l’on peut trouver les numéros du Réveil et d’Il Risveglio dans les rubriques suivantes :

Notes :

[1Extrait du livre de Gianpiero Bottinelli, Louis Bertoni, une figure de l’anarchiste ouvrier à Genève, Editions Entremonde, pages 130-141.

[2L. BERTONI : "Pour la liberté", in Le Réveil, 24.8.1940.

[3L. BERTONI : "Dopo 650 anni di libertà leggendarie", in Il Risveglio, 24.8.1940.

[4"La Circulaire" et "La Circolare", 7.9.1940. "Il Vero dilemma", Le Réveil/Il Risveglio [clandestin] N° 22, août 1941.

Les articles de cette rubrique

0 | 5

0 | 5

A lire impérativement !

Présentation et sommaires de La Lutte à outrance et de la République des Travailleurs

Après le plébiscite de mai 1870, le troisième procès de l’Internationale, la (...)

Notre programme

Un peuple qui ne veut pas être conquis ne peut l’être. Nous vaincrons donc tôt (...)

Brisons les Icônes ! - A. P.

Lorsque nous disons que les formulations traditionnelles de Marx et Lénine, (...)

La tentative insurrectionnelle et la presse ouvrière - 1ère partie – A. P.

La Correspondance internationale Ouvrière mérite une mention spéciale pour (...)

Le bilan du "parlementarisme bolchevick" – A. P.

A mes anciens camarades du communisme autoritaire.

Un Libéré.

Le Parti (...)

Sommaires de la Question sociale (2004-2006)

La question sociale N°1 – Printemps-Eté 2004 Présentation Notre projet Édito (...)

Sommaires des Temps Nouveaux (1895-1914) - Années 4 à 6

Dans les sommaires qui suivent, nous avons inséré les Suppléments littéraires (...)



Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.53